Sign in
Download Opera News App

 

 

La Côte d’Ivoire vers un référendum en avril 2022 ? : voici la loi qui pourrait être soumise au peuple

De plus en plus, le débat sur la limitation d’âge pour être président de la république prend de l’ampleur. Pour de nombreux observateurs, afin d’éviter les conflits inutiles, cette décision s’imposent à l’avenir tout comme dans les grands États. Le député Assalé Tiemoko n’a jamais caché sa volonté à vouloir qu’une limite d’âge soit imposée pour poser la candidature aux présidentielles. Ce soir, il a fait une grande annonce sur sa page Facebook.

En effet, en ce jour du samedi 02 octobre 2021, Assalé Tiemoko a fait part de sa volonté à soumettre une nouvelle loi en remplacement de l’article 55 de la constitution avec le retour de la limite d’âge et la déclaration du patrimoine immobilier pour se présenter en tant que Candidat aux élections. Il a annoncé qu’en application de l’article 177, il soumettra cette loi le 1er avril 2022. Afin que cette proposition passe, deux options s’imposent. Elle est soit votée à la majorité absolue par les membres du congrès ou le président interroge le peuple comme ça été le cas en 2000 et en 2016.

Au Togo et au Sénégal, pour être candidat aux présidentielles, il faut avoir 35 ans au minimum et 75 ans au maximum. La Côte d’Ivoire pourrait donc suivre l’exemple dans les années à venir.

Par Olivier Marc

Content created and supplied by: Olivier_marc (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires