Sign in
Download Opera News App

 

 

Femme à l’honneur/ Honorable Traoré Mariam : « Je suis une opposante au pouvoir »

L’honorable Traoré Mariam, députée de Tengrela était, ce vendredi 21 mai 2021, l’invitée de la tribune Femme à l’honneur de l’Association des Femmes Journalistes de Côte d’Ivoire présidée par Marlyse Aimée Konan. Elle a partagé sa vision du développement local, levé certains équivoques et invité les femmes à se faire confiance, à entreprendre et à rester toujours debout.

« Je suis une opposante au pouvoir », a déclaré l’honorable Traoré Mariam, députée de Tengrela, invitée de la Tribune Femme à l’honneur organisée par l’Association des Femmes Journalistes de Côte d’Ivoire sur le thème : « Le rôle de la femme dans le développement local »,  ce vendredi  21 mai 2021 à la Maison de la Presse à Abidjan –Plateau.

En présence des femmes Journalistes, du président de l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire, Jean Claude Coulibaly, du Directeur général de l’Intelligent d’Abidjan, Alafé Wakili,  de la Directrice des Informations à la RTI,  Habiba Dembélé Sahouët, elle a expliqué que le plus important c’est l’intérêt de la nation. Dans cette optique, elle est prête à dénoncer tous dysfonctionnements de nature à jeter l’opprobre sur le pouvoir.

« Nous sommes au pouvoir mais je dénonce ceux qui sont dans le pouvoir dont les agissements sont de nature à garder tout pour eux seuls, à avoir tous les contrats juteux », a-t-elle révélé avant d’ajouter : « Le président de la République sait que je ne sais pas tricher. Je compte sur lui, je compte sur son leadership pour mener la Côte d’Ivoire vers le développement ».

Par ailleurs, elle a rappelé qu’elle est fondatrice d’école privée depuis 25 ans, elle est cheffe d’entreprise et entrepreneure. Cependant, elle n’a fait aucun investissement dans l’or. Revenant au développement local, elle a insisté sur l’engagement de la femme elle-même et de sa prise en compte dans  les instances décisionnelles. C’est pourquoi, dira-t-elle, la femme doit prendre des initiatives, elles doivent être ambitieuses en aspirant à devenir des femmes leaders.

Se prêtant au jeu des questions /Réponses, l’honorable Traoré Mariam a fait savoir que la politique n’est pas facile. Mais malgré l’adversité et les épreuves, il faut avoir un moral fort et aller de l’avant.

« On fait tout pour vous rabaisser, il faut tout faire pour te relever », a-t-elle conseillé

Elle a par ailleurs présenté ses excuses à la nation ivoirienne par rapport à une vidéo dont la vulgarité avait choquée plus d’un.

 Rosemonde Kouadio

Content created and supplied by: RoseKouadio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires