Sign in
Download Opera News App

 

 

Jacques Anouma : "En tant que candidat, je ne peux me prononcer sur l'affaire Ahmad Ahmad"

S'exprimant au micro de Christophe Boisbouvier sur rfi, Jacques Anoma n'a pas voulu commenter la suspension d'Ahmad Ahmad par le comité d'éthique de la FIFA. Il s'est contenté tout simplement de dire que le comité d'éthique est un organisme crédible et indépendant. Invité à se prononcer également sur ce qui a été positif dans les actions d'Ahmad Ahmad, il estime que ce dernier avait envie de faire des réformes, mais il avait en face de lui un comité exécutif qui n'était pas solidaire. Pour ce qui concerne le passage du nombre de 16 à 24 équipe à la can, Anoma pense qu'il devient difficile de trouver un pays à organiser seul la compétition. C'est pourquoi, il s'interroge si c'était la bonne décision. Il va falloir remettre certains sujets sur la table comme la can tous les deux ans, ou tous les quatre ans. Pour lui, le monde du football n'est pas pourri. Dans le monde du foot on trouve des gens biens, mais également comme dans toute corporation il y a des brebis galeuses. Je ne renie pas ma participation à l'élection d'Ahmad Ahmad. Mais l'enjeu de l'élection à venir c'est de remettre sur les rails la bonne gouvernance, mieux organiser les compétitions, instaurer le dialogue entre les acteurs de la confédération. Je vais mettre au service de la CAF mon expérience multidimensionnelle dans le domaine des finances et des sports, du football en particulier pour faire de la caf quelque chose de crédible au sein du football mondial. Néanmoins, il reconnaît que chaque candidat viendra avec ses atouts. En ce qui le concerne, il dit avoir pour lui, sa longue expérience dans les finances, en club, à la fédération, dans le comité exécutif de la caf, de la FIFA. Il ne croit que le fait que la fifa soit importante au sein de la caf, est suffisant pour qu'elle décide de qui sera le président de la caf. Pour cela, l'Afrique doit être forte. Car l'Afrique a suffisamment de cadres pour mener les réformes nécessaires. Jacques Anoma annonce ainsi les couleurs de ce sera la campagne pour bataille du fauteuil d'Ahmad Ahmad qu'occupe provisoirement Constant Omari jusqu'en mars 2021.

Content created and supplied by: GUIMARAES (via Opera News )

ahmad ahmad christophe boisbouvier fifa jacques anouma rfi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires