Sign in
Download Opera News App

 

 

Gouvernement Ouattara : Kandia Camara et ses 3668 jours, un record dans la dernière décennie


Fidèle parmi les plus fidèles du président Alassane Ouattara, kandia camara Kamissoko vient d'établir un nouveau au sein du gouvernement Ouattara. Sans discontinuité.


Prouesse réalisée, on peut le dire, jusqu'ici par la plus fidèle des "lieutenants" de Ouattara. Kandia Camara Kamissoko, puisque c'est d'elle qu'il s'agit, avec " la reconduction " du gouvernement Bakayoko II, réalise le record de longévité dans un gouvernement sans discontinuité. Elle vient de passer 3668 jours dans les differents gouvernements successifs sous l'ère Ouattara et ce depuis son entrée au gouvernement ce 5 Décembre 2010. Soit 10 ans et 15 jours sans discontinuité à la tête du portefeuille ministériel de l'Education Nationale pour cette enseignante de formation et femme politique ivoirienne. De mémoire d'Ivoirien, aucune autre personnalité, encore moins aucune femme n'avait accompli un bien vrai exploit sous ce régime.

Kandia Camara à son avènement à la tête de l'éducation nationale en 2010



" Celle que Gbagbo aurait récusée "


Arrivée en Décembre 2010, précisément le 5 Décembre, l'ancienne secrétaire générale du bureau national de l'Union des femmes du PDCI (UFPDCI) entre 1990 et 1994, s'est fait une place de choix sous le soleil Ouattara.

De Soro à Ahmed Bakayoko, en passant par Jeannot Ahoussou-Kouadio, Duncan I à IV, puis enfin Gon Coulibaly, elle aura vu défiler 5 premiers ministres à la tête des différentes gouvernements être sans être pour le moins inquiétée. Et elle aurait pu faire mieux si Laurent Gbagbo, en 2003, avait accepté de la recevoir sous le gouvernement de Seydou Elimane Diarra.

Laurent Gbagbo, après l'accord de Linas-Marcoursis se serait souvenu des propos selon lui "injurieux et vexants" d'une Kandia à l'endroit de son épouse Simone. << Au fait ce n'est pas Gbagbo qui ne la récuse, confie Joachim Beugré dans son oeuvre " Les dessous de la rébellion ". C'est son épouse Simone Ehivet Gbagbo qui ne récuse la présidente des femmes du Rdr parce que cette dernière lui aurait manqué de respect en 2000 lors d'un séminaire politique à Abidjan sous le régime militaire du général Guei >>. Les deux femmes avaient failli se crêper le chignon, précise cet autre membre proche de l'ex première dame. En définitive, elle sera remplacée par Jeanne Peuhmon. Mais à un autre ministère autre que l'Education Nationale.


Une loyauté récompensée


Il faut le dire, Kandia Camara est une figure de proue du Rdr. À sa création, en 1994, elle est l'une des dirigeantes de sa branche féminine. À la tête des femmes de son parti, celle dont la mère avait pris part à la marche des femmes sur Bassam, se compte parmi les fidèles et loyaux serviteurs de l'homme d'Abidjan.


Partisane d'une ligne dure au sein du régime, elle ne se présente comme l'une des gardiennes du temple Ado. Ses "performances " au niveau de ce ministère parlent en sa faveur.

C'est bien évidemment que cette enseignante polyglotte s'est vu "intronisée" à la tête d'un des ministères "les plus juteux" ou le plus budgetivore du pays et a vu son domaine de compétence s'étendre au volet technique et la formation professionnelle. Ainsi, plus de 1000 milliards seront affectés au Ministère de l'Education nationale, Technique et la Formation Professionnelle au titre de l'année 2021 soit un budget de

1.011,9 milliards FCFA. Il y a de quoi à donné le tournis. Et alimenter les conversations. Surtout sous nos tropiques.


Richard Gallet

Like et laisse un commentaire

Content created and supplied by: GALLETRICHARD (via Opera News )

alassane ouattara kandia camara kamissoko laurent gbagbo pdci ufpdci

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires