Sign in
Download Opera News App

 

 

Martial Bissog : ''en entendant ''indépendance Tcha-tcha'', les africains ont seulement dansé''

Martial Bissog est un camerounais, coach en développement et écrivain. Il était ce Mardi, sur le plateau de ''C'midi'' pour parler de son combat contre la ''médiocrité'' en Afrique.

En effet, Martial Bissog fut très édifiant dans son intervention quant à la mentalité de l'africain en général sur le développement de son continent. Le sujet abordé fut essentiellement centré sur la médiocrité. Pour cela, il affirme que l'Afrique est une industrie de la médiocrité, de la corruption. C'est dire l'ampleur de ce tare qui est très encré dans nos mœurs. Plutôt que de profiter de la nouvelle chance qui se présentait à nous, après l'obtention de notre indépendance, l'écrivain affirme que nous avons seulement jubilé à l'avènement de cette indépendance sans nous projeter dans l'avenir. << En entendant ''independance Tcha-tcha'', nous avons seulement dansé >>, a-t-il fait savoir.

Outre ce fait, Martial Bissog souligne la nature conservatrice de l'africain. << Quand tu apportes une révolution ou une autre manière de voir les choses, on te voit déjà comme quelqu'un de bizarre'', relève-t-il. Lui, son projet, c'est de sortir les esprits de la médiocrité afin d'en faire des êtres meilleurs pour eux-mêmes et pour le continent. Il faudrait donc que les gouvernements, les entreprises ou autres entrepreneurs s'évertuent à recruter des personnes plus aptes et susceptibles à améliorer la bonne gouvernance en Afrique. Dès lors, en tant que coach en développement et écrivain, Martial Bissog s'invite dans cette lutte farouche contre ces fléaux dans nos instances dirigeantes en Afrique.

N'est-ce prétentieux de sa part de vouloir combattre les vieilles habitudes de l'Afrique ? N'est-ce pas aussi être pessimiste en assimilant le continent africain à la corruption et à la médiocrité ? Tout compte fait, un éveil de conscience est toujours le bienvenu et profitable à tous.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires