Sign in
Download Opera News App

 

 

La pièce manquante du puzzle de Patrice Baumelle, le sélectionneur des éléphants

Après les deux matchs amicaux discutés par les Éléphants de Côte d’Ivoire, les observateurs sont tous unanimes.


 Patrice Beaumelle manque crucialement d’un meneur de jeu au milieu du terrain. Le sélectionneur a décidé de combler ce vide en visant un joueur binational qui brille en France.

Le nouvel homme fort de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire semble être conscient des failles proposées par son équipe après ses deux premiers matchs sur le banc 


ivoirien. Patrice Beaumelle qui a empoché un seul point en deux rencontres, envisage de soigner le mal qui ronge le système de jeu qui veut prôner avec sa nouvelle équipe. Le technicien français a mis les yeux sur un meneur de jeu qui évolue en Ligue 1 Française, dont il estime être pour lui, l’homme de la situation.


Angelo Fulgini, c’est son nom. Le milieu binational, natif d’Abidjan fait le bonheur du SCO d’Angers. Ce milieu évoluant au poste de numéro 10 serait la nouvelle cible de Patrice Beaumelle. 


Le joueur de mère ivoirienne a ouvertement affirmé avoir eu des contacts téléphoniques avec le nouveau sélectionneur ivoirien. À la suite d’une prestation XXL contre la Stade Rennais, en Ligue 1, Fulgini n’a pas écarté l’éventualité de rejoindre les Éléphants de Côte d’Ivoire. 

Mais pour l’heure, l’Angevin n’a pas encore réellement statué sur cette affaire.


Patrice Beaumelle est toujours en quête de joueurs capables d’apporter un plus à la sélection nationale. 


 Après les matches amicaux contre la Belgique et le Japon, des lacunes ont été décelées dans l’équipe, surtout au niveau du milieu de terrain où il manque encore un joueur capable de créer un tempo. Un profil qui ressemble à celui du joueur d’Angers, Angelo Fulgini. 


Le porteur du célèbre maillot n°10 des Angevins. D’ailleurs, Patrice Beaumelle n’a pas attendu les deux matches amicaux pour tenter d’attirer Angelo Fulgini en sélection de Côte d’Ivoire. 


Dès sa prise de fonction, il avait son nom sur une liste de joueurs sur lesquels ils comptaient pour bâtir son groupe, mais le joueur d’Angers n’a pas répondu favorablement. Sept mois après, le franco-ivoirien n’a pas encore pris sa décision et évoque même un choix difficile. 

 « Oui c’est vrai que j’ai eu le sélectionneur de la Côte d’Ivoire lorsque la saison s’était arrêtée à cause du coronavirus (mars 2020). 


C’est un choix difficile qui demande réflexion mais d’abord je reste concentré avec Angers », a-t-il déclaré vendredi dernier après la rencontre de la 8e journée de la Ligue 1 qui a opposé Angers à Rennes.

Content created and supplied by: PostNews (via Opera News )

patrice baumelle patrice beaumelle

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires