Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

La Liga

Pedri rassure sur son état de forme

Sur le point de jouer son 73e matchs de la saison 2020-2021, le milieu de terrain espagnol Pedri a tenté de rassurer ses supporters dans des propos relayés par Marca.

L'Espagne est en finale des Jeux Olympiques 2020 de Tokyo. Les Espagnols sont venus à bout du Japon en prolongations et affronteront le Brésil de Dani Alves pour la médaille d'or.

Pedri a beaucoup fait parler de lui après cette demi-finale contre le Japon. Le jeune homme de 18 ans a joué un total de 72 matchs officiels cette saison, et devrait en jouer un 73e lors de la finale de samedi. Dans des déclarations accordées à 'Marca', le milieu de terrain du FC Barcelone est revenu sur sa forme physique.

"C'est normal que les gens disent que je suis fatigué, mais ce que j'essaie de faire, c'est de manger et de bien me reposer après chaque match. Il faut se reposer le plus possible pour tout donner pour l'équipe. Je me sens bien", a commenté le natif de Tenerife.

Sur le plan personnel, il est satisfait de son travail jusqu'à présent : "J'essaie toujours de contribuer autant que possible au travail ou autre et de faire ce que l'entraîneur me dit à tout moment. J'aime aider mes coéquipiers, nous avons un super groupe."

Le Brésil sera leur adversaire en finale. "J'ai toujours dit que j'aimerais une finale avec le Brésil. J'aime jouer contre les meilleurs. Cela va être compliqué, ils sont très techniques et jouent très bien, ils aiment s'amuser avec le ballon. Ils joueront un match très complet", a-t-il déclaré.

"Je veux juste qu'on gagne. Je n'ai pas imaginé le match, je n'aime pas trop l'imaginer... Je préfère le vivre", a-t-il expliqué.

Entre l'option de gagner l'or avec l'Espagne ou la Ligue des champions avec le Barça, Pedri a refusé d'en choisir une seule. "Si je peux choisir, je prendrai les deux. C'est vrai qu'on ne vit les Jeux qu'une fois... mais je prendrais les deux", a-t-il déclaré.

"C'est une fierté d'être là. Si quelqu'un m'avait dit que j'allais vivre autant de matchs avec le Barça et avec l'équipe nationale de mon pays, je lui aurais dit qu'il était fou, que c'était impossible", a-t-il conclu.

Content created and supplied by: Léo-Pjanić (via Opera News )

dani alves fc barcelone japon jeux olympiques tokyo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires