Sign in
Download Opera News App

 

 

Issia : En hébergeant une fille prétendue sorcière, ce qui arrive à cette femme est triste

Le phénomène des enfants sorciers continue de faire les victimes au sien de la société. L’histoire s’est déroulée dans le village de Nakiaho, un village de la sous-préfecture de Nahio dans le département d’Issia. 


L.S une fille âgée de 14 ans considérée comme une sorcière et dangereuse fut chassée par sa famille et certains villageois. Malgré le rejet de plusieurs villageois pour venir en aide à L.S, elle fut acceptée par une dame nommée Z.G. 


Après plusieurs années passées avec L.S, la dame Z.G tomba grièvement malade au point de ne plus pouvoir marcher. Dame fut emmenée à l’hôpital à plusieurs reprises sans jamais avoir d’amélioration sur son état de santé. Toutefois, avant sa maladie, dame Z.G avait remarqué à plusieurs reprises que L.S pleurait tardivement les nuit. Lorsque dame Z.G demandait à L.S pourquoi pleure tu ? La jeune fille répondait toujours "rien ma tante."

Un jour, la sœur de la tutrice de L.S qui soupçonnait toujours L.S d’avoir rendu malade sa sœur, parti avec Z.G et L.S à Saïoua une autre sous-préfecture du département d’Issia dans un camp de prière. Une fois arrivé dans ce camp, le prophète de ce camp déclare que L.S à beaucoup à dire à sa tutrice Z.G car L.S était vraiment une sorcière. 

Aussitôt, celle-ci s’est mise à confesser : « Oui tante, j’ai été initié dans la sorcellerie depuis toute petite. Tante saches que je n’ai jamais voulu te faire de mal; raison pour laquelle je pleurais tardivement la nuit. Mon clan demande que je vous livre à eux comme ils m’ont forcé à livrer mon père qui était en France, "je leur ai toujours dit jamais car lorsqu’on me rejetait, vous m’avez hébergé et vous êtes devenu comme une mère pour moi. Notre clan a même programmé 18 personnes à tuer le jour de la tabaski dont 10 aux villages, 04 en France et 04 à Abidjan. Le clan m’a piégé et ta rendu malade mais je lutte pour te guérir mais je ne pouvais rien te dire. Tante, depuis un certains moment je cherche la voie de Dieu car j’ai été trop exploité pour faire le mal. Grâce à votre gentillesse, j’ai compris que la vie est faite de belle chose alors il devient important de faire le bien. J’ai à plusieurs fois essayé de dire la vérité mais ils attachaient ma bouche. »


L.S  finit sa confession et dit ceci à sa tutrice : « Tante pardonne moi et j’ai besoin de ton aide. »

Source : moi même présent lors de la confession.


 « Si vous avez aimez likez et partagez. » Merci !!!

Content created and supplied by: LaMagie (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires