Sign in
Download Opera News App

 

 

Ariel Sheney attaque Safarel Obiang et le paye très cher !

La tension était retombée depuis un moment maintenant dans le conflit qui oppose les deux stars de la musique ivoirienne que sont Ariel Sheney et Safarel Obiang. Toutefois, dans une sortie récente sur la toile, le Kumbala a une nouvelle fois lancé une pique à son rival Safking en lui suggérant de raccourcir sa tournée européenne pour revenir au pays, car sa place était menacée par Cédric 225 (un protégé d'Ariel Sheney et artiste du A.S. Records).

Un avertissement auquel le coup-de-poing de Jésus, Safarel Obiang n'a pas manqué de répondre. D'ailleurs, ce dernier a profité de cette petite provocation pour se déchaîner sur son adversaire et lui régler son compte.

Voici le long message laissé par le Saïtama sous le post Facebook d'Ariel Sheney :

« Mdr... Si tu cherches causerie, je suis là hien, il faut te calmer ce que lion n'a pas eu le cœur à faire, ce n'est pas un chaton qui pourra le faire. KO, ta place est menacée. Ah bon ! Donc, tu sais que j'ai une très grosse place dans ce coupé-décalé jusqu'à c'est menacée, tu as vu ça. Moi, je fais du coupé-décalé pur, pas du tradi moderne (...)

Actuellement, les dangereux artistes du coupé-décalé sont en tournée européenne et sont nominés dans des grands festivals comme les AFRIMA pour représenter dignement le pays. Bref, on n'est plus à ce niveau-là...

Tu vas beau vouloir jouer les chanteurs à la johnny Hallyday, je serais toujours au-dessus de toi avec plus de chansons plus de trophée et même plus de voyages. C'est dommage, je sais que tu m'envies, mais comprends que je suis ton patron et que chacun, a son étoile et tu ne peux jamais changer ça pour moi. Prie pour toi, c'est Dieu donc décharges ta haine ça ne sert à rien, tu ne peux rien créer...».

Continuez de vous abonner pour plus d'actualité, merci !


Maurilho ASSAI

Content created and supplied by: Maurilho_Le_Chasseur_d'Infos (via Opera News )

ariel sheney johnny hallyday safarel obiang

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires