Sign in
Download Opera News App

 

 

Taekwondo : La World Taekwondo et l'Africa Taekwondo Union invalident l'élection de JM Yacé et ordonnent la reprise des élections

Suite à la décision de justice invalidant l’Assemblée Générale Elective du 30 octobre 2022 de la FITKD, lLa World Taekwondo et l'Africa Taekwondo Union prennent les choses en main.

L’Union Africaine de Taekwondo (AFTU) a officiellement annoncé à Abidjan, ce lundi 20 juin 2022, la reprise de la dernière Assemblée Générale Élective de la Fédération Ivoirienne de Takewondo (FITKD) qui a vu l’élection de Me Jean-Marc Yacé, en octobre dernier. L’annonce a été faite par Me BALLA Dièye, Secrétaire Général de l’AFTU, en présence de Me BAMBA Cheick Daniel, Vice-président de l’AFTU, et du Vice-président de la FITKD, Me DIARRA Hyppolite. La World Taekwondo prend ainsi les choses en main, à la suite d’une récente décision (n°385 du 05 mai 2022) du Tribunal de Première Instance d'Abidjan, invalidant l'Assemblée Générale de la FITKD du 30 octobre 2021 ainsi que l'élection de Monsieur Jean-Marc YACÉ, en qualité de Président de la FITKD.

En effet, dans un courrier adressé à l’AFTU, le 16 juin dernier, la World Taekwondo lui a demandé « de bien vouloir organiser une nouvelle élection du Président de la FITKD dans une période de 3 mois, conformément à l'ordonnance du Tribunal et les statuts de FITKD, sous la coordination du Comité National Olympique et des autorités locales en charge des sports ». Pour l’instance mondiale de Taekwondo, « la Côte d'Ivoire est l'un des pays phares du Taekwondo, et la situation actuelle ne devrait pas affecter les préparatifs pour les prochains championnats du monde de Taekwondo et les Jeux Olympiques de Paris 2024 ».

Cette décision de la World Taekwondo et de l’Union Africaine de Taekwondo, dont la teneur a été livrée par M. Balla Dièye, donne mandat à M. Bamba Cheick Daniel et à son ancien Comité Directeur, de conduire tout le processus qui aboutirait à l’organisation dans un délai de trois mois, d’une Assemblée Générale élective, inclusive et transparente.  L’AFTU validera toutes les étapes du processus et se réserve le droit, avec la World Taekwondo, de suspendre la FITKD de toutes compétitions africaines et mondiales, si elle constate des intrusions de quelques natures qu’elles soient.

Elu Président de la FITKD avec une écrasante majorité, Me Jean-Marc Yacé fait encore une fois preuve, d’une grande hauteur d’esprit en acceptant de se soumettre à cette décision de la World Taekwondo. Coopté à l’unanimité par le Comité Directeur sortant, il a régulièrement fait campagne et a bénéficié logiquement de la confiance des membres statutaires de la FITKD. 

Bien que disposant d’arguments solides pour mener la bataille judiciaire en appel, et même devant la Cour de Cassation pour obtenir gain de cause, Me Jean-Marc Yacé a accepté de privilégier les intérêts du Taekwondo ivoirien. Devant des adversaires en pleine extase de voir le « bébé Taekwondo coupé en deux » selon l’allégorie du Roi Salomon, lui, a préféré se passer de ses intérêts aux fins de permettre au Taekwondo ivoirien de poursuivre son ascension. Que ses adversaires s’inspirent de la grande hauteur d’esprit de ce mécène du Taekwondo ivoirien, pour que la prochaine Assemblée Générale Élective, aboutisse à l’élection une fois pour de bon, d’un Président accepté par tous. Une façon élégante de tourner la page de cette longue période d’incompréhension, qui n’honore personne. Il faut noter que Me Balla Dièye, a remis ce lundi la décision de la World Taekwondo, au Ministre des Sports, M. Paulin Claude DANHO, et au Président du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire, Me N’goan Georges. 

Dans le souci d’une mise en œuvre efficiente de la présente décision, le Président de l’AFTU, le Nigérien Idé Issaka, est attendu à Abidjan dans la première semaine du mois de juillet 2022.


Avec Sercom

Content created and supplied by: ElisabethG (via Opera News )

l'élection taekwondo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires