Sign in
Download Opera News App

 

 

Football : accusé par Sory Diabaté, Choilio Diomandé se défend et attaque

On peut l'affirmer sans risque de nous tromper, le football ivoirien est dans une mauvaise passe. Et la dernière sortie de la patronne du Comité de Normalisation de la FIF, madame Dao Gabala, en a rajouté une couche supplémentaire.

Hier lundi 29 novembre 2021, Sory Diabaté et les membres de l'ancien Comité de la FIF ont animée une conférence de presse sur fond de démenti des accusations de malversations portées contre leur gestion par Dao Gabala et amplifiées par Choilio Diomandé.

Entre les justificatifs brandis et les explications de textes, l'ancien Président de la ligue professionnelle a accusé ouvertement Choilio Diomandé d'avoir pris la clé des champs alors qu'il avait été invité à entrer dans la salle. Comme on s'y attendait tous, la réponse du fondateur de AbidjanSports.net ne s'est pas fait attendre. Dans un Live sur la page de son média, le journaliste s'est dit prêt à affronter Sory Diabaté dans un débat télévisé afin de le confondre.

Il va plus loin en accusant le COMEX sortant et son chef de vouloir déplacer le débat.

"Vous entraînez les gens dans un aspect émotif, le défunt Sidi Diallo, on veut salir la mémoire de Sidi Diallo, arrêtez ça! Il ne s’agit pas de Sidi Diallo, laissez sa famille loin de cette affaire, c’est une équipe qui a été élue, c’est la gestion d’une équipe."

Pour S. Diomandé, qui "était Vice-président de la FIF, Vice-président de la commission des équipes nationales, Président de la ligue professionnelle, président de la commission de développement, vice président du COCAN" ne devrait pas mêler "la famille de Sidi Diallo ça"

Il a donc exhorté le COMEX sorti à "arrêter de vouloir distraire les gens". Pour le chroniqueur sportif "Sidi Diallo est décédé le 21 novembre 2020, vous avez été révoqué le 24 décembre 2020, entre le 24 décembre au 14 janvier Sidi n’était plus là, mais vous avez fait sortir de l’argent des comptes de la FIF c’est Sidi Diallo qui vous à dire de faire ça?"

Choilio Diomandé a, en sommes, fustigé la volonté de Sory Diabaté et ses amis d'envoyer le débat sur le terrain de l'émotion.

Vivement la fin de ses passes d'armes et l'organisation d'élections équitables par le CONOR FIF.

Content created and supplied by: AlphaMourinho (via Opera News )

fif sidi diallo sory diabaté

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires