Sign in
Download Opera News App

 

 

Sory Diabaté répond à Dao Gabala : « On sait ce qui se passe, mais on se tait »

Sory Diabaté répond à Mariame Dao Gabala : « On sait ce qui se passe, mais on se tait. »


La dernière sortie en date de Mariam Dao Gabala, la présidente du Comité de normalisation de la Fédération incriminant fortement le bureau exécutif sortant a fait réagir Sory Diabaté, membre issu du bureau exécutif de la FIF sortant et candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

« On a, par exemple, découvert des dépenses incroyables. Dans les comptes, on a découvert que pour un match, les Eléphants boivent chacun l'équivalent de 50 litres d'eau. Tout ça est facturé, mais ça ne correspond pas à la réalité. Pour un regroupement, les dépenses étaient de 80 millions. Nous nous sommes aperçus qu'en réalité 41 millions, donc la moitié, suffisaient pour ça », avait dévoilé Mariam Dao Gabala.

En réponse à ses accusations, Sory Diabaté a animé ce lundi une conférence de presse.

« Rassurer vous on ne donne pas 50 litres d'eau par jour par joueur de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire » , a-t-il répondu.

Et d'ajouter : « Avec les quantités d'eau qu'on donne aux joueurs et à toute la délégation, on ne dépasse pas le million, qu'ils partent chercher ailleurs, les chiffres annoncés, ce n'est pas quand on était à la fédération », a-t-il clarifié.

Concernant la prime des joueurs, il a indiqué que c'est l'agent comptable qui paie la prime des joueurs et non le bureau exécutif.

Avant de préciser que quatre contrats ont été signés avec un établissement hôtelier.

« On sait ce qui se passe, mais on se tait parce que c'est notre pays, notre équipe nationale », a-t-il ajouté.

Content created and supplied by: Otenia (via Opera News )

fif gabala

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires