Sign in
Download Opera News App

 

 

Comité de Normalisation de la FIF : l'équipe de Mariam Dao Gabala a pris fonction


Le Comité de normalisation de la Fédération ivoirienne de football (FIF) a enfin pris fonction. Mis en place par la Fédération internationale de football association (FIFA) le jeudi 14 janvier 2021, ledit Comité a officiellement pris ses quartiers à la Maison verte,  le jeudi 21 janvier 2021, au cours d’un point de presse, en la présence de Sam Etiassé, directeur exécutif de la FIF, et sous la supervision du directeur de cabinet du ministre des Sports, François Alla Yao, représentant François Amichia.

Dans son propos liminaire, le représentant du ministre a réitéré la position du ministre François Amichia qui "vise à accompagner le processus de la normalisation afin de revenir à la normalité". François Alla Yao n’a pas caché sa confiance en la nouvelle équipe dirigeante dudit Comité. "Nous avons eu beaucoup d’appréhensions au départ. Mais, vu le choix des personnes, nous, nous sommes fortement confiants. Et c’est cela le vœu de la réalisation de notre mission".

A cet effet, il a invité tous les acteurs du football ivoirien à se mettre ensemble pour le succès de la mission de cette équipe dirigée par Mme Mariam Dao Gabala afin d’atteindre les objectifs que sont le soutien de la candidature de Jacques Anoma à la tête de la Confédération africaine de football (CAF) et l’organisation de la CAN 2023.

Pour terminer, il a tenu à rassurer les clubs en ces termes : "Le dernier mot revient aux clubs. Les textes seront faits par vous. Que les activités du football reprennent. Les jeunes U17 viennent de faire leurs preuves. Il y a beaucoup de défis qui nous attendent : les éliminatoires de la CAN 2021 et la Coupe du monde". 

Le directeur exécutif Sam Etiassé, sans aucune rancœur, a promis de réunir toute la documentation nécessaire afin de la mettre à la disposition de la nouvelle équipe.

"Fiers Ivoiriens, le pays nous appelle…". C’est par ce brin de phrase de l’hymne national de la Côte d'Ivoire que la présidente Mariam Dao Gabala a entamé son intervention. "Le pays nous appelle, tous, acteurs du football, la presse, pour qu’ensemble, dans un bref délai, nous mettions à flots le foot ivoirien. C’est notre priorité", a-t-elle exhorté.

Elle n'a pas manqué de rappeler les quatre missions du Comité de normalisation de la FIF : la gestion des affaires courantes, la révision partielle des statuts et le code électoral de la Fif afin de garantir la conformité avec les exigences de la FIFA et veiller à leur adoption par l’Assemblée générale de la FIF, la révision des statuts de certains parties prenantes, et, en dernier lieu, agir en qualité de Commission électorale pour l’organisation d’un nouveau comité exécutif de la FIF sur la base des statuts et du code électoral révisés. Sans toutefois oublier les valeurs qu’incarne cette équipe. Notamment la transparence afin de ramener la confiance entre les acteurs du secteur. D’où la nécessité, a-t-elle fait savoir, des rencontres et des conciliabules. La responsabilité citoyenne, l’étendard du football ivoirien. Et, enfin, le professionnalisme, car n’étant pas experts du football, "nous devons redresser, grâce à la normalité, le navire football dans la conformité des textes". Et de conclure : "Rassemblons-nous autour de la maison du football et que, très tôt, les choses reviennent à la normalité. Faites-nous confiance et jugez-nous aux résultats".

Rappelons que la mission du Comité de normalisation de la FIF s’étend jusqu’au 31 décembre 2021.

Marc-André Latta

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

Comité FIF François Alla Yao

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires