Sign in
Download Opera News App

 

 

Super ligue : La FIFA aurait été "complice", des discussions évoquées depuis 2019

Selon les informations du New York Times, Gianni Infantino, le président de la FIFA, était au courant des agissements de plusieurs grands clubs européenns concernant le projet de la Super Ligue. Les premières discussions entre les parties remonteraient à 2019.

Le projet Super Ligue n'en a pas fini de faire parler. Si ce dernier a beau être mort et (presque) enterré, il suscite toujours autant de débats, discussions et réactions dans le monde du football. Et les dernières révélations du très sérieux New York Times risquent d'en remettre une couche. Selon les informations du média américain, la FIFA, qui s'était officiellement opposée à de projet, en connaissait l'existence depuis bien des mois.

"Infantino était au courant du plan et savait que certains de ses lieutenants les plus proches avaient engagé des pourparlers depuis des mois, au moins jusqu'à fin janvier", assure le NYT, qui ne s'arrête pas là. "Les discussions de la Super Ligue avec la FIFA ont commencé en 2019. Elles étaient dirigées par un groupe connu sous le nom de A22, un consortium de conseillers dirigé par les financiers espagnols Anas Laghrari et John Hahn et chargé de mettre sur pied ce projet", ajoute-t-il.

En échange de l'approbation de la FIFA, la Super Ligue proposait d'envoyer certains de ses grands clubs "à une Coupe du monde annuelle soutenue par la FIFA pour clubs". Mieux, les équipes engagées auraient alors renoncé à recevoir de l'argent pour cette compétition, ce qui aurait permis à la FIFA de recevoir un milliard de dollars chaque année. Pas vraiment des miettes... Selon un propriétaire de l'un des douze clubs, cité par le média, la FIFA "était à bord" jusqu'au milieu de l'année dernière. La marche arrière publique en aurait donc surpris plus d'un. "Les conseiller de l'A22 ont signalé que la FIFA était toujours ouverte à quelque chose", rapporte le New York Times. Aujourd'hui, il ne reste plus que trois clubs engagés dans ce projet : le Real Madrid, la Juventus et le FC Barcelone.

Content created and supplied by: ABOBO-INFOS (via Opera News )

fifa gianni infantino new york times super ligue

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires