Sign in
Download Opera News App

 

 

Match amical/Les éléphants domptent une fois de plus les Etalons

Ce samedi 05 Juin 2021, les Eléphants de Côte d’Ivoire recevaient les Etalons du Burkina Faso dans le cadre d’un match amical international au stade ADO d’Ebimpé. Les éléphants se sont imposés par 2 buts à 1 après avoir été menés au score.

Pour ce faire, le coach patrice Beaumelle alignait un onze qui avait fière allure sur le papier. Cette équipe amenée par le capitaine Max Alain Gradel était composée de Franck Kessié, Hassane Kamara, Lago Junior, Sinaly Diomandé, Ibrahim Sangaré, Odilon Kossonou, Sébastien Haller, Willy Boly, Wilfried Singo avec dans les buts Badra Ali Sangaré qui poussait l’actuel titulaire Sylvain Gbohouo sur le banc.

Quant aux burkinabés, ils étaient conduits en attaque par le virevoltant capitaine Bertrand Traoré avec dans leur cage l’ex joueur de l’Asec d’Abidjan Hervé Koffi kouakou.

Ce match démarré sous le coup de 17 heures et diffusé sur RTI1 verra les joueurs ivoiriens être les premiers à se montrer dangereux avec cette grosse occasion de Sébastien Haller à la 14ème minute de jeu qui passera à côté. Et sans pourtant être dominateurs, ce sont les visiteurs qui vont ouvrir le score par le biais de Lacina Traoré le sociétaire de l’Ajax d’Amsterdam suite à un mauvais alignement de la défense ivoirienne à la 16ème minute.

Les coéquipiers de Max Alain Gradel, sans baisser les bras, se monteront à nouveau dangereux après la demi-heure de jeu sur un corner tiré par ce dernier qui se sera repris de forte belle manière par le défenseur Willy Boly. Malheureusement, pour les supporters ivoiriens, le portier burkinabé sortira une claquette exceptionnelle sur cette action.

Peu après, le remuant capitaine des éléphants décrochera une belle frappe qui ne trouvera pas le cadre.

Ce match assez plaisant et intense sera tout de même un peu terni par la sortie sur blessure de l’excellent gardien burkinabé Hervé Koffi remplacé par Soufiane Farid qui repoussera une reprise de Max Gradel.

La première période interviendra après une dernière opportunité des Burkinabés.

Au retour des vestiaires, Patrice Beaumelle décide de densifier son milieu de terrain en faisant sortir le défenseur Odilon Kossonou pour le sociétaire de Sassuolo Jérémie Boga. Celui-ci obtiendra d’ailleurs un coup franc bien placé exécuté par l’inusable Max Gradel qui sera mal apprécié par Soufiane Farid, mais malheureusement les attaquants ivoiriens n’ont pas suivi l’action.

A la 29ème minute de jeu, les Eléphants de Côte d’Ivoire procéderont à leur deuxième remplacement avec l’entrée en jeu de la pépite Amad Dialo en lieu et place de Lago junior moins saignant comme à son habitude.

Après une superbe occasion vendangée par Haller, le meilleur joueur ivoirien de ce match, Max Gradel obtiendra un coup franc qu’il déposa dans la surface adverse pour une reprise parfaite d’Ibrahim Sangaré qui finit au fond des filets burkinabés à la 72ème minute. Bis repetita à la 76ème minute avec les mêmes acteurs, mais cette fois, le buteur ivoirien buta sur le portier burkinabé.

A la 82ème minute de jeu après tous les efforts fournis, le capitaine ivoirien finira par céder sa place à Christian Koffi sous les ovations du public.

Malgré des dernières opportunités de part et d’autre, c’est la pépite ivoirienne Amad Diallo qui délivrera le public ivoirien sur une merveille de combinaison sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation. Un véritable bijou qui a fait lever tout le stade dans les derniers instants des arrêts de jeu.

Comme quoi les Burkinabés attendront encore avant de vaincre le mythe ivoirien.

Yves_Martial

Source : RTI1

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

burkina faso ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires