Sign in
Download Opera News App

 

 

ASEC : Les mimosas fanés ?

 

Ce jeudi 20 mai, l’Asec mimosas a joué son dernier match de poule, avant d’entamer la super division.

Ce match s’est achevé par une autre défaite. D’aucuns diront que la qualification à la super division étant déjà acquise, l’Asec n’avait plus rien à prouver.

Défendre une telle position est une grave erreur. D’ailleurs, depuis la reprise, l’Asec n’a jamais fait montre d’une maîtrise, d’un système de jeu assez clair et offensif, bien appliqué par les joueurs.

Cet après-midi par exemple, les joueurs ont essayé de ressortir le ballon à partir de la défense, mais une telle approximation et une telle lenteur totalement inexplicable.

Comment peut-on jouer un match de cette façon ? Qu’est ce que ces gens font à Sol béni ?

Je peux même citer des noms de joueurs qui erraient sur le terrain comme des âmes en peine. Je m’attendais que l’encadrement les interpelle ou les remplace carrément, mais non !

Le jeu de l’Asec s’est transformé en des retro-passes, des passes latérales, des dégagements à l’emporte-pièce, des précipitations devant les buts adversaires, un niveau technique très faible, etc.

Par ailleurs, l’encadrement technique ne donne jamais de la voix, pour pousser les joueurs à plus d’intensité.

À cette allure, je suis très pessimiste. Même si, par miracle, l’Asec remporte le titre de champion, elle se fera laminée en compétition africaine.

C’est vraiment douloureux que le football champagne des mimos se soit dégradé ainsi au fil des années.

Est-ce un problème de recrutement, un problème de formation ?

Les dirigeants doivent redresser la barre de toute urgence. Sinon, ce club mythique qui soulevait les foules de supporters sombrera comme son grand rival.

Content created and supplied by: Bli59 (via Opera News )

asec mimosas

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires