Sign in
Download Opera News App

 

 

Non homologation du stade de Yamoussoukro : un sérieux avertissement avant la CAN 2023

Au terme d’une mission effectuée le week-end dernier à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire, une délégation de la Confédération Africaine de Football est parvenue aux conclusions que ce stade flambant neuf qui vient de surgir de terre dont les belles images sont abondamment relayées sur les réseaux sociaux serait « non conforme aux normes internationales ». Les conclusions de cette mission de l’instance africaine de football apparaissent comme un gros désaveu et une douche froide pour la Côte d’Ivoire, grande terre de football qui met les bouchées doubles pour se doter d’infrastructures de qualité avant la 34 édition de la CAN dont elle est le pays hôte.

Le stade de Yamoussoukro selon les experts de la CAF ne serait « pas suffisamment abouti pour accueillir une rencontre de football international » et ne pourrait par conséquent abriter le match entre la Côte d’Ivoire et le Malawi prévu le 10 octobre prochain comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde 2022. Mais bien avant les éléphants se déplaceront le 3 octobre au Malawi à l’occasion de la troisième journée. La pelouse du stade d’Ebimpé inapte à la pratique du football est en réfection idem pour le stade Felix Houphouët Boigny ou encore le stade de la Paix de Bouaké. La Côte d’Ivoire grande nation de football va malheureusement devoir ‘’squatter’’ le stade d’un pays voisin pour recevoir le Malawi.

Les spéculations vont bon train quant au pays qui pourrait accueillir cette rencontre : il s’agit entre autre du Maroc, du Ghana ou encore du Sénégal. Une chose est certaine pour cette 4e journée, les éléphants de Côte d’Ivoire seront privés du soutien de leurs supporters.

Alors que la Côte d’Ivoire s’est lancée dans un vaste programme d’édification d’infrastructures sportives dans la perspective de la CAN édition 2023, cette « non homologation » du stade de Yamoussoukro sonne comme un sérieux avertissement avant l’échéance fatidique. Suivant quelles normes sont bâtis ces infrastructures notamment les stades de Bouaké, Korhogo…

C’est le lieu de faire rapidement un état des lieux des infrastructures en construction et se conformer strictement aux normes en vigueur pour être à l’abri de surprises désagréables.

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

CAN Côte d'Ivoire Yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires