Sign in
Download Opera News App

 

 

FIF : cité par un site d'information dans l'affaire de l'audit financier, Jean Marc Guillou réagit

Depuis plusieurs semaines maintenant, le comité de normalisation a mis à la disposition des présidents de club, le rapport de l'audit de la saison 2019 - 2020. De nombreux manquements sont soulignés tant dans la forme que dans le fond.

Connu pour être l'un des meilleurs dénicheurs et formateurs de talents, Jean Marc Guillou a été la cheville ouvrière de l'académie mimosifcom qui a vu éclore les Arouna Dindane, Kolo Touré, Zokora Maestro, etc... Cité dans un article du site d'information en ligne (Abidjan sport) selon lequel, les audits ont révélé que l'institution lui devait la somme de 542 millions, Jean-Marc Guillou a fait une sortie dans la soirée du mercredi 10 novembre 2021. Dans son droit de réponse, il a été on ne peut plus clair et affirmé qu’il s’agit d’un gros mensonge. Dans les premières lignes de son assertion, on peut lire : « Cet article a manifestement un seul but : me nuire en sapant ma réputation. ». Par la suite, il s’est montré un peu plus explicite.

1- Annoncer que la fédération me doit 542 millions de francs, j’en serais ravi, sauf que c’est un grossier mensonge.

2- Traiter le projet « CJeune » comme une arnaque démontre que « Abidjan Sport » ne connait rien à ce projet ni au football.

Pourquoi la personne, qui se prétend journaliste n’est pas venu me voir ? Parce qu’en fait, c’est un article complètement à charge, probablement commandité. Les chiens aboient, mais les projets comme « CJeune» passent et font progresser le football… », a-t-il déclaré. ‘’Un journaliste qui, n’interroge pas les acteurs de ceux sur qui il rapporte, ne fait pas bien son travail.

Les élections à la FIF méritent autre chose que ces diffamations. Les journalistes doivent faire correctement leur travail et s’interdire de juger sans preuves… » . 

Que pensez-vous du droit de réponse de Jean-Marc Guillou ?

Content created and supplied by: Tchêba (via Opera News )

Jean Jean Marc Guillou Marc Guillou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires