Sign in
Download Opera News App

 

 

Football : Éléphants de Côte d'Ivoire, confirmer face aux Sily National de la Guinée.

Les éléphants de Côte d'Ivoire affronteront ce mardi 27 septembre 2022 la sélection Guinéenne dans le cadre d'une rencontre amicale pour le compte des préparatifs de la prochaine coupe d'Afrique.

Nommé sélectionneur de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire en mai 2022, le technicien français Jean Louis Gasset va faire sa quatrième sortie sur le banc des pachydermes ivoiriens. Pour le moment l'on peut dire que tout se passe bien car les éléphants sous les ordres du nouveau coach affichent un bilan de 2 victoires et un nul obtenu face à la modeste équipe de Lesotho. Lors de la dernière sortie des éléphants face aux éperviers du Togo, la bande à Gasset à montré un visage radieux et conquérant avec des phases de jeu bien élaborées. D'ailleurs la victoire des pachydermes sous l'impulsion de Seko Fofana n'a surpris personne. Ce mardi 27 septembre, ils devront confirmer face à une équipe guinéenne qui vient de mordre la poussière face à l'Algérie de Djamel Belmadi (1-0)

Pour ce derby Ouest-Africain, la côte d'ivoire part nettement favoris face à une équipe qu'elle à l'habitude de battre. En effet un regard sur le tableau des confrontations entre ces deux nations, révèle une nette domination des éléphants. Sur 8 rencontres les éléphants totalisent 4 victoires, 3 nuls et une seule défaite. Mais il faut reconnaître que dans le football moderne il y n'a pas de petite nations de football. Tout peut arriver au cours d'un match. Alors les éléphants de Côte d'Ivoire devront se méfier des guinéens qui vont vouloir contrarier Serges Aurier et ses coéquipiers au risque de semer le doute en leur sein.

Qui sortira vainqueur de ce derby Ouest-Africain ? Bien malin sera celui qui va prédire avec exactitude l'issue de cette rencontre amicale.

Content created and supplied by: L'[email protected] (via Opera News )

côte d'ivoire djamel belmadi jean louis gasset serges aurier togo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires