Sign in
Download Opera News App

 

 

COCAN 2023 / Voici les détails du projet du budget d'Amichia transmis au Premier ministre

Comme nous l'annoncions dans notre précédente parution, hier, le Président du Comité d'Organisation de la 34ème Coupe d'Afrique des Nations de Football (COCAN Côte d'Ivoire 2023), François Albert Amichia, a transmis depuis le 28 juin 2021, un projet de budget au Premier Ministre, Patrick Achi. Les détails ont été exposés en trois grands points.

L'organisation pratique de la deuxième CAN de football sur le sol ivoirien (après la CAN 84) pourrait coûter exactement la bagatelle somme de 173 889 646 833 Fcfa si toutes les propositions faites par le Président du COCAN 2023 (dans son budget estimatif) sont validées par le Premier Ministre, Patrick Achi. En tout cas, le Président François Albert Amichia a tenu à donner tous les détails afin de soutenir ses propositions qui se répartissent en trois points.

Les dépenses d'investissements évaluées à 73, 5 milliards de  Fcfa

La note transmise au Premier Ministre précise que les grands investissements devront se faire en 2022. Car, lit-on, "c'est une année charnière pour la réussite de l'événement en 2023". Cela dit, l'acquisition de matériels et autres équipements non prévus dans le cahier de charges des entreprises de construction des stades, mais exigés par la CAF pourraient coûter 4 943 000 000 Fcfa. L'acquisition d'une partie de la flotte automobile nécessaire pour le fonctionnement du COCAN et l'accueil des officiels de la CAF et d'autres délégations sont estimés à 1 360 900 000 Fcfa. Le financement du programme "Héritage CAN Inclusion" va coûter la somme d'1 657 000 000 Fcfa. Le coût de l'acquisition et de la location de la moitié des équipements de production et de retransmission audiovisuelle est de 35 786 971 693 Fcfa.

En plus, l'acquisition d'une partie des 66 ambulances médicalisées recommandées par la CAF devrait faire dépenser à l'Etat ivoirien 4 800 000 000 Fcfa. De son côté, le protocole du COVID-19 a été estimé à 1 500 000 000 Fcfa. Les espaces "FAN-ZONES ou Villages CAN" n'ont pas été oubliés. Leur aménagement pourrait coûter 1 480 000 000 F. L'acquisition de matériels pour les salles anti-dopage et les salles de réanimation sont à hauteur de 150 000 000 Fcfa. Enfin, sur ce premier chapitre, la billetterie, la sécurité, la signalétique, les centres d'accréditation et d'hospitality coûteront 2 390 500 000 Fcfa.

Les dépenses liées à l'organisation : 85, 1 milliards de  Fcfa

Ici, 2 836 967 200 Fcfa sont liées aux indemnités des membres du bureau et du personnel du COCAN ainsi que celles liées à la formation et à l'équipement des 12 000 bénévoles qui seront recrutés. La rémunération des prestations extérieures s'élève à 750 000 000 Fcfa. Le budget de la conception et de la mise en place des outils, des process et des progiciels est de 2 164 500 000 Fcfa. Quant aux missions des équipes du COCAN à l'intérieur et à l'extérieur du pays, les visites d'inspection de la CAF pendant les préparatifs de la CAN sont estimés à 1 355 170 000 Fcfa.

Il faut aussi noter qu'une partie des dépenses relatives à l'organisation des différentes cérémonies de tirage au sort, d'ouverture et de clôture reviendrait à 2 434 184 000 Fcfa. Quant aux dépenses des différentes assurances (la responsabilité civile, les pertes financières en cas d'annulation de l'événement, l'individuel accident pour les volontaires, le Comité d'Organisation et les joueurs en cas d'urgence), elles pèsent 2 950 000 000 Fcfa.

Les dépenses de location d'espace, de bureau, de matériels pour diffuseur hôte, de tenues de travail pour les bénévoles et les divers ont été estimés à 895 460 000 Fcfa. Il y a aussi les dépenses liées aux charges et service CAF qui font un total d'1 019 356 824 Fcfa. San oublier les dépenses d'animation, de promotion, d'exposition, et de concours qui sont à hauteur d'1 140 400 000 Fcfa. Les frais de communication, de confection de journaux et autres supports ont été bien pris en compte. Et ils reviendraient à 2 792 310 000 Fcfa. Dans cette même veine, l'organisation des conférences, des séminaires et colloques sont à hauteur de 882 834 000 Fcfa. Quant aux dépenses liées aux différents frais d'entretien, elles ne coûteraient pas moins de 930 826 000 Fcfa. Enfin, les primes du corps médical et de la sécurité (incontournables dans toute organisation d'une telle envergure) s'élèveraient à 25 375 000 Fcfa.   ,

 Provision pour les aléas et imprévus : 15, 2 milliards Fcfa

Dans ce troisième et dernier chapitre, tous les détails n'ont pas été exposés. On retient tout de même qu'un budget estimatif de 15, 2 milliards de Fcfa a été proposé.

En guise de conclusion et surtout d'interpellation dans ledit document, le Patron du COCAN ivoirien, le Ministre François Albert Amichia, rappelle au Chef du Gouvernement en ces termes : " Les enseignements tirés de l'expérience du Cameroun devraient conduire le COCAN 2023 à adresser le plus tôt possible certaines diligences issues du cahier de charges de la CAF…"

A noter, par ailleurs, que nous n'avons pas pu donner tous les petits détails de cet avant-projet du budget dont la validation ou le réajustement est  très attendu par le responsable du COCAN, selon une source bien informée.

Jean-Claude_DJAKUS

 

Content created and supplied by: JeanClaudeDjakus (via Opera News )

albert amichia can 84 patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires