Sign in
Download Opera News App

 

 

Stades non homologués / Fernand Dédé (journaliste) : "Les hommes politiques ont abusé des sportifs"

La Confédération africaine de football (Caf) a donné un véritable coup de massue et avertissement aux dirigeants ivoiriens. Seul le stade olympique Alassane Ouattara d’Ebimpé en travaux pourra abriter la grand’messe de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Les autres stades en finition n’ont pas été homologués par la Caf pour abriter un match international. Du coup, le match Côte d’Ivoire-Malawi du 10 octobre 2021 n’est pas épargné de la décision de l’instance suprême du football africain. La Côte d’Ivoire devra choisir un stade à l’extérieur. Soit, au Ghana, au Sénégal où au Maroc.

Pour le consultant et chroniqueur sportif Fernand Dédé, 7 ans après avoir obtenu l’organisation de la Can 2023, « la Côte d’Ivoire peine à répondre au cahier des charges de la Caf ». 

« Les hommes politiques ont abusé des sportifs. Et ils sont rattrapés par leurs propres turpitudes », déclare le sportif. A juste titre, il évoque le récent cas lors de la dernière rencontre Côte d’Ivoire-Cameroun, le 6 septembre 2021. « Les Éléphants recevaient les Lions Indomptables pour la deuxième journée des éliminatoires du mondial 2022 au Qatar. Le monde du sport est ahuri de découvrir une pelouse du stade olympique d’Ebimpé multicolore. Les travaux de réhabilitation démarrés à la hâte, quelques jours plus tôt, n’auront pas caché les grandes défaillances dans l’entretien de l’espace de jeu. Après Côte d’Ivoire-Cameroun, le stade a été fermé », plaint-il. 

Hélas, le stade de Yamoussoukro comme solution de rechange, est devenu un leurre. « C’est clair, le match Côte d’Ivoire-Malawi, ne sera pas à Yamoussoukro », confirme, selon le chroniqueur sportif, une source anonyme à la Caf.

« Le stade de Yamoussoukro présente des failles au niveau de la sécurité, notamment la clôture, la gestion des flux des spectateurs, les caméras de surveillance. Un technicien qui a suivi l’inspection du stade soupire », explique-t-il. Et de revenir sur une préoccupation du délégué de la Caf lors de sa visite en Côte d’Ivoire. Le délégué aurait insisté notamment sur le non-fonctionnement des 87 caméras de surveillance du stade de Yamoussoukro, « l’un des plus petits stades, dit-il, en termes de capacité. Une chose est certaine, la Côte d’Ivoire risque de connaître une humiliation sans précédent si rien n’est fait. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Caf Fernand Dédé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires