Sign in
Download Opera News App

 

 

Depuis l’arrivée de Ramos, Kimpembe voit son avenir au PSG menacé

À 26 ans et après six saisons passées au sein du groupe professionnel parisien, Presnel Kimpembe se trouve à un moment charnière de sa carrière. De retour d'un Euro manqué avec les Bleus, le défenseur adulé du PSG a suivi d'un œil attentif le mercato du club de la capitale et notamment l'arrivée d'un certain Sergio Ramos. De quoi remettre en cause les certitudes de son avenir ?

Depuis le début du mercato estival, deux clubs français se montrent particulièrement actifs. Si l'Olympique de Marseille a annoncé sa huitième recrue avec la récente officialisation de Pau Lopez (26 ans), le Paris Saint Germain, rival historique du club phocéen, n'est pas en reste. Après avoir attiré dans ses filets Gianluigi Donnarumma, Georginio Wijnaldum et plus récemment Achraf Hakimi, le club de la capitale peut aussi compter sur la venue de l'emblématique capitaine madrilène, Sergio Ramos. Une arrivée qui n'a d'ailleurs pas manqué de faire réagir au sein du vestiaire parisien et qui interroge notamment Presnel Kimpembe selon les informations du quotidien l’équipe.

Au sortir d'un Euro décevant, à l'image de l'équipe de France (éliminée en huitième de finale face à la Suisse), le titi Parisien n'a pas forcément convaincu dans cette nouvelle mission de leader que le sélectionneur Didier Deschamps a voulu lui confier. Un rôle qu'il connait pourtant depuis plusieurs saisons au sein du club de la capitale - lui qui officie comme vice-capitaine aux côtes de Marquinhos - mais qui pourrait se voir remis en question avec l'arrivée d'un Sergio Ramos au CV colossal (25 trophées à son actif). Et si Mauricio Pochettino semble se diriger vers un système tactique à trois défenseurs centraux qui n'inquièterait pas «Presko» dans ce rôle de titulaire, quid du chouchou parisien si le tacticien argentin optait pour un 4-4-2 ?

Content created and supplied by: Kmanou200 (via Opera News )

presnel kimpembe psg sergio ramos

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires