Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici 9 grands "tricheurs" dans le monde du football

Certains des meilleurs footballeurs au monde, n'ont aucune morale. Dans le foot, la triche se manifeste sous de multiples formes : la simulation, des attaques volontaires, les morsures. Voici une liste peut être incomplète de neuf joueurs qui font de sales coups quelque fois.

Diego Costa

L’espagnol a toujours été le joueur que tout le monde veut dans son équipe surtout lorsqu'il était à Chelsea. En grande partie parce que c'était horrible de jouer contre lui. Il n'a pas peur de vous provoquer jusqu'à vous faire disjoncter. Il vous fait prendre des cartons rouges, Marche sur vos chevilles, s'il en a l'occasion il peut même sauter sur vos chevilles à pieds joints. Costa fera absolument n'importe quoi pour gagner. C’est cette qualité qui avait séduit José Morinho qui lui-même à une petite tendance à mettre les doigts dans l’œil de gens.

Marco Materazzi

Il n'est pas le joueur le plus talentueux de la liste. Il était un défenseur courageux en club comme en sélection mais comme Costa ils rendaient fous les adversaires. Demandez à Zinedine Zidane. Il en faut beaucoup pour faire péter les plombs à Zidane, particulièrement finale de la coupe du monde. Mais Materazzi était suffisamment énervant pour prendre un coup de boule en plein dans la poitrine. C’était un moment tellement choquant et particulier qu'une statue en a été faite.

Marwin Hitz

Il y a différentes façons de perturber un tireur de penalty. Le gardien d'Augsbourg à réaliser un chef-d’œuvre. En 2015, après qu'un penalty était signalé, il est allé discuter avec l'arbitre. Et pendant tout ce temps ils creusaient la pelouse avec ses crampons. Lorsque le joueur de Cologne s'est avancé pour tirer, il a glissé sur la pelouse. Une tricherie ingénieuse de la part d'un joueur méconnu de la Bundesliga. Évidemment, il s'est fait choper à la fin du match. Ce n'était pas la chose la plus juste à faire. Cologne lui a infligé une amende de 120 euros pour les dommages.

Sergio Ramos

Le capitaine de l’Espagne et du réal Madrid à la fâcheuse tendance à mettre des coups de coude dans le visage des autres. Il a provoqué une commotion cérébrale à Lauris Karius lors de la finale de la ligue des champions.

Sergio Busquet

Le Catalan est un vrai roc du milieu de terrains. Alors pourquoi ce geste il au sol ? il a réussi à faire exclure Thiago Motta en ligue des champions en 2013. Il s'agitait sur le sol la main sur le visage. L’agonie totale. D’un coup pour s'assurer que Motta avait bien été expulsé, il a retiré une de ses mains et regardé.

Dani Alves

Son ancien partenaire au FC Barcelone s'est aussi engagée dans la comédie. Son apogée était lors de l'exclusion de pépé en demi-finale de la ligue des champions. Pépé est arrivé sur le ballon et Alves a fait un bon.

Arjen Robben

Le mec le plus chauffe du foot a raccroché il y a très peu de temps. On n'oubliera jamais ses courses tranchantes, ses frappes et son jeu incroyable au Bayern ou avec les pays bas. Mais il plongeait tout le temps. Pour sa défense, il a avoué son péché. Lors du mondial 2014, il a admis avoir plongé pour obtenir un penalty aux Néerlandais.

Neymar

Quand ce joueur incroyable joue vous savez que les roulades vont suivre. Quelque part elles sont quand même gracieuses même si elles rendent fous les adversaires. Personne ne fait mieux que Neymar.  Les joueurs comme Busquets, font leur simulation dans la discrétion et la subtilité. Neymar lui il y va à fond et il assure. Ses dribbles sont telles que les défenseurs savent qu'ils vont devoir faire une faute pour l'arrêter.  On peut comprendre que cela puisse parfois l'énervée. Ces simulations sont toujours dans le but d'aider l'équipe.

Luis Suárez

Un champion du FC Barcelone et un joueur qui n'abandonne jamais le combat. Pour des raisons que tout le monde ignore, Suárez adore grignoter ses adversaires. Les défenseurs qui l'agacent, attire ses incisives. Tout au long de sa carrière en club comme en sélection, Suárez n'a jamais laissé tomber son art de la morsure. À l'Ajax, il a mordu. À Liverpool, Branislav Ivanović avait dépassé les bornes alors Suárez lui a mordu l'avant-bras. La tricherie, c'est prendre l'avantage dans un match particulièrement difficile. Contre les meilleurs du monde, chaque petit morceau compte.

Content created and supplied by: Cyber-Mag (via Opera News )

chelsea diego costa zinedine zidane

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires