Sign in
Download Opera News App

 

 

Crise Ministère - COCAN 2023 : Le contrôle de la FIF au cœur des débats…!

Depuis le lundi 11 octobre 2021, rien ne va plus entre le Ministre de la Promotion des Sports et du Développement de l'Economie Sportive, Danho Paulin Claude, et le Président du Comité d'Organisation de la Coupe d'Afrique des Nations (COCAN Côte d'Ivoire 2023), François Albert Amichia. A l'origine, la nomination, par le premier cité, de nouveaux membres du bureau de cette structure.

Et rebelote ! La crise est de retour au sein du football ivoirien. Cette fois-ci, ce n'est pas entre les dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football et ceux des clubs. Mais plutôt entre deux personnalités de haut niveau. Le premier responsable de tout le sport ivoirien, Danho Paulin Claude, et le nouveau Président du COCAN 2023, François Albert Amichia (Ex-Ministre des Sports), sont à couteaux tirés. Un bras de fer transporté sur la place publique par presse interposée. Inédit.

La crise était latente…

A la vérité, cette mésentente farouche entre Danho et Amichia se dessinait depuis un bon moment. Et pour cause, après l'avoir soutenu pour sa nomination à la tête du COCAN 2023 (le 21 juin 2021), le Ministre en charge de la Promotion du sport en Côte d'Ivoire avait, très tôt, demandé au successeur de Feh Kessé de lui proposer des noms en vue de renouveler le bureau de cette structure. C'était par courrier daté du 23 juin 2021. Amichia demande un temps d'observation. Ce qu'accepte Danho. Impatient, le Ministre des Sports constate que son interlocuteur reste toujours de marbre, plus de trois mois après. Il revient donc à la charge le 27 septembre 2021. Cette fois-ci, il lui adresse des propositions de noms pour la constitution d'un nouveau bureau du COCAN 2023. Selon les informations crédibles, ce courrier est resté sans suite. Face à ce qu'il qualifie de nécessité de service, Danho prend la décision de signer un arrêté le 12 octobre 2021, afin de procéder à la nomination des membres.

Du coup, ce qui devait arriver, arriva ! Amichia prend cette décision de la tutelle comme une gifle, voire un manque de considération. Du tic-au-tac, il réagit vivement. Via un courrier très corsé. Il réfute l'information selon laquelle il aurait fait une proposition de nomination des membres de son bureau. Mieux, il demande à Danho d'annuler son arrêté.

On le voit, la crise qui était latente, est exposée sur la place publique. Depuis le mardi 12 octobre 2021, les deux hommes de la même famille politique (RHDP) se regardent en chien de faïence. Pis, la rencontre de règlement à l'amiable de cette crise qui était prévue dans la journée du mardi, a été impossible. Selon une source proche de Danho, ce dernier a attendu en vain Amichia. Vrai ou faux ? Une chose est tout de même sûre, c'est que la position de non-retour est bien palpable. A moins que le Premier Ministre, Patrick Achi (qui aurait reçu en audience le Ministre Amichia) ne décante la situation. Pour le bonheur du football ivoirien.

Beaucoup d'intérêts en jeu…

Au-delà des échanges de courriers qui n'ont pas eu de suite et surtout des textes respectés ou pas, la grave crise Ministère de l'Economie Sportive-COCAN 2023 est profonde. Elle est avant tout au centre de gros intérêts liés aux différents clans qui se battent pour le contrôle de la Fédération Ivoirienne de Football. Le clan du candidat Sory Diabaté qui était au pouvoir a été balayé au profit de celui de Yacine Idriss Diallo (YID). Sory Diabaté, Déoulé Omer (ex-président intérimaire de la FIF après le décès de Sidy Diallo), Me Raux-Yao Kouassi Athanase (ex-président de la Commission juridique de la FIF), Ezaley Georges (Ex-Vice-président de la FIF), Eric Tiacoh (ex-membre du Comité Exécutif de la FIF) et bien d'autres ne font plus partie du COCAN 2023.

Du coup, les pro-Ex-Comité Exécutif de la FIF voient d'un mauvais œil le retour à la surface de Jacques Anouma (considéré à tort ou à raison comme un soutien farouche à YID). Mieux, la nomination du plus discret mais très efficace Président de la SOA, Colonel Koné Mamadou (Coordonnateur Adjoint de la Team YID) est aussi mal perçue. Sans oublier le très expérimenté journaliste sportif et Expert CAF, Ouattara Hego (un fidèle des fidèles de Jacques Anouma). "Qui va laisser son ami manger seul ?" ironise un dirigeant de club qui se dit déçu de cette situation de crise sans précédent.

Dans tous les cas, la crise devra connaître une fin. Par ce que les Ivoiriens attendent avec impatience l'organisation de cette fête du football africain sur leur territoire en 2023. Avec toutes les commodités. Quel que soient les personnes qui contrôleront le COCAN et la FIF.

Prince_De_BB

 

Content created and supplied by: JeanClaudeDjakus (via Opera News )

Danho Paulin Claude François Albert Amichia

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires