Sign in
Download Opera News App

 

 

CR7 dépasse Ali Daei ! Mais qui est Ali Daei, le buteur Iranien au 109 buts en sélection

Après son doublé avec le Portugal contre l'Irlande, Cristiano Ronaldo vient dépasser Ali Daei et son (ex) record de 109 buts avec l'Iran ! Mais connais-tu Ali Daei, la légende iranienne ?

Même pour la star portugaise, malgré ces performances stratosphériques, ce nombre de réalisations était difficile à aller chercher. Mais le natif de Madère a plus d’un tour dans son sac. But après but, il s'est approché doucement de la légende iranienne jusqu'à le dépasser. Une performance hors norme qui nous replonge de force dans nos livres d'histoire avec en tête une question bien précise : Qui est Ali Daei ? 

Ali n'était pas destiné à suivre une carrière de footballeur. Il tapait la balle en secret, car son père lui a interdit de jouer au football. En effet, depuis la révolution iranienne de 1979, le football est considéré comme un sport occidental, il n'est pas très bien vu dans le pays. Autre obstacle, en raison des température très basse environ les moins 30 degrés Celsius, il était difficile de pratiquer du football donc le petit Ali ne pouvait jouer que quelques mois dans l'année. À la fin des années 1980 il quitte sa province natale pour la capitale Téhéran ou il intègre l'université. En parallèle à son cursus universitaire qui était la métallurgie et il rejoint l'équipe universitaire de football, c'est là que tout s'accélère. 

Diplôme en poche, Ali remarquable grâce à son efficacité devant le but adverse se fait vite remarquer et signe pour un club de première division. C’est à cette époque qu'il fête ses premières sélections avec l'équipe nationale d'Iran où il empile les buts. À tout juste 25 ans, il rejoint le club le plus populaire d'Iran, FC Persepolis. Il y gagne deux championnats, deux coupes nationales et finit deux fois meilleurs buteurs. 

Cet attaquant au jeu de tête unique commence à attirer l'attention à l'étranger. Il traverse le golfe persique pour signer au Qatar avec Al Saad Sport Club, là-bas aussi il roule sur le championnat et enfile les buts. 

Un an après son arrivée il est courtisé par les clubs du vieux continent et c'est L’Arminia Bielefeld en Allemagne qui réussit à le signer. Il devient le premier iranien à obtenir un visa pour l'Europe. Après quelques performances et une dizaine de buts en championnat, il attire l'attention du plus grand club de bundesliga : le Bayern Munich. Avec les bavarois, il devient champion d'Allemagne et finaliste de la Ligue des champions. Mais Ali reste cantonné à un rôle de remplaçant. Refusant de faire de la figuration, il décide de s'en aller seulement après une saison. Il signera au Herta Berlin, club avec lequel il fera l'unanimité. Il y passera 3 saisons pleines. En 2002, il quitte l'Europe pour terminer sa carrière là où tout a commencé : en Iran. Au total, il marque avec ses différents clubs 151 buts en 296 matchs soit près d'un but tous les deux matchs. 

Mais si sa carrière en clubs reste plus qu'honorable, c’est avec la sélection qu'il explose tous les records : 109 buts en 149 matchs soit un ratio de 0,79 but par match. Et c'est bel et bien là que CR7 ne pourra sûrement pas le rattraper. Car avec ses 111 buts en 180 sélections, CR7 a un ratio de 0,61 but par match. 

Ali Daei a été meilleur buteur de la coupe d'Asie en 1996 avec 8 buts, il emmène son équipe à la coupe du monde 1998 en France. Il participera au succès de son pays contre les États-Unis dans un match riche en symbole au vu des tensions politiques entre les deux pays. L'année d'après, il est élu footballeur asiatique de l'année, une performance remarquable, mais qui n'est rien en comparaison de son incroyable exercice 2003-2004. Ça sera l'année de sa consécration ou il marque son 85 eme buts en sélection et dépasse ainsi la légende hongroise Ferenc Puskas. Mieux il devient tout simplement le premier footballeur à atteindre la barre des 100 buts en sélection. 

15 ans après avoir fait trembler les filets pour la dernière fois, Ali aura donc vu CR7 le rattraper puis le dépasser. Mais il restera dans les annales comme l'homme qui a placé l'Iran sur l'échiquier du football mondial. Un joueur devenu célèbre au 4 coins d'Allemagne et d'Asie en raison notamment de son redoutable jeu de tête. 

À propos de son ancien record, il est bon perdant et affirme très humblement être flatté qu'un joueur tel que CR7 égale et dépasse son nombre de buts. Félicitations à lui.

Enfin il est clair que Cristiano aussi qui ne compte pas raccrocher les crampons de si tôt, va mettre la barre très haute pour être dépassé de si tôt.

Content created and supplied by: SieurKouame (via Opera News )

ali daei cristiano ronaldo portugal

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires