Sign in
Download Opera News App

 

 

Veillée artistique pour Hambak : les temps forts et les vedettes

Déjà dans la soirée de ce mercredi 17 Mars 2021, les populations abidjanaises avaient pris d'assaut le stade Alassane Ouattara d'Ebimpé. L'événement en valait la peine. L'hommage à Hambak devrait être vécu en direct. Et bien, ceux qui ont effectué le déplacement n'ont pas eu tort car ce fut une soirée émouvante qui n'a laissé aucune place au sommeil.

Plusieurs artistes se sont succédé en créant une certaine ferveur selon l'aura de chacun. Espoir 2000, Les garagistes, La tigresse Sidonie, Mawa Traoré, Ramba Junior, Obam's et encore une panoplie de stars ont fait plaisir au public. Cependant, de tous ces artistes et stars, il y en a qui ont mis la foule dans une extase indescriptible. Le tout petit Ramba Junior a épaté plus d'un avec son titre composé en si peu de temps en hommage à Hambak. Comme il a dit lui même, il a " frapponné". L'animateur Yves Zogbo Junior l'a conduit devant la caméra d'où il a fait pleurer certains avec le refrain " Papa est parti “.

La présence des footballeurs Adebayor et Eto'o n'est pas passé inaperçue. Les violents ou audacieux ont pu se faire des selfies avec ces deux monuments du football africain.

De toutes les musiques, celle qui a véritablement volé la vedette, fut sans doute le coupé décalé. Obam's et Kedjevara ont soulevé la foule. Et sans conteste, le Dahishi, Arafat, même mort, continue de planer sur ce style. Au rythme de ses morceaux phares comme "Moto moto ", le technicien DJ Philo faisait bouger tout le monde sans exception. C'était le remède anti-sommeil.

Il y a eu aussi de très grosses stars d'envergure planétaire. Le congolais Fally Ipupa a confirmé qu'il était une stars. Alpha Blondy n'a pas moins démontré également qu'il demeure le numéro 1 mondial actuel du reggae. Sans musique, tout le stade l'a accompagné en "a cappella" pour au moins deux de ses tubes dont " Vous jouez avec le feu ".

Sans être vraiment exhaustif, nous citerons pour finir le Malien Sidiki Diabaté. Ce champion de la musique madingue s'est servi de sa chora pour emballer tout le stade dans l'hymne national de Côte-d'Ivoire. Ensuite, en un tour de la pelouse, porté par un loubard, il a fredonné son morceau composé pour rendre hommage à Hambak. Au vu de la frénésie de la foule, on peut risquer d'affirmer qu'il n'a rien à envier à Mickael Jackson sur les podiums africains. C'est une réelle star si ce ne fut la vedette de la soirée. Au terme de sa prestation, il a demandé au peuple ivoirien de ne pas oublier les enfants et les veuves des défunts, notamment ceux de DJ Arafat.

Après ce grand hommage, le Golden Boy prend ce matin le chemin de son ultime voyage vers le Worodougou d'où il ne reviendra plus.


Sino 74

Content created and supplied by: Sino74 (via Opera News )

stade alassane ouattara

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires