Sign in
Download Opera News App

 

 

Religion : Qui est vraiment Satan?

Il est partout et surtout Là où on l'attend le moins. Il est même devenu un personnage familier, qui ne fait plus vraiment peur.

Mieux encore, la pub s'en est emparé pour tenter les consommateurs. Tour à tour baptisée « le diable », Satan le malin ou encore le prince des ténèbres le diable que l'on imaginait vaincu est revenue en force sur notre monde moderne. Satan, son nom des rides inverse hébreu qui signifie « s'opposer ». Est-il alors un ange déchu qui a bravé DIEU pour devenir son adversaire ? ou est-il simplement une créature malfaisante et tentatrices ?

Au fil des siècles, les théologiens ont donné des interprétations les plus variés. Mais l'image remis par le grand public est certainement ce serpent de la jeunesse qui fait mousser aux hommes le fruit défendu. Dans le nouveau testament, il sera en courbe et dans un combat singulier avec le christ cette fois. Très vite, les prédicateurs vont utiliser son image malfaisante pour terrifier leur joyau. L’enfer devient alors le lieu de la punition ultime. Sous terre les pêcheurs vont subir les pires tortures et les damnés brûleront éternellement. À la fin du moyen âge la croyance au diable atteint des proportions sans pareil.

Satan lancée offensive avec des alliés de poids, les sorcières. Pour ces femmes guérisseuses ou magicienne accusé de pacte avec le diable, la chasse commence, c'est la grande épuration. Quelques siècles plus tard, les intellectuels vont prendre leurs distances par rapport aux malades. Il est vrai que la médecine a fait pas mal de progrès. Les crises que l'on attribuait autrefois à la possession, prennent le nom de convulsions. Mais le diable n'a pas dit son dernier mot. Les révolutions et la littérature vont bien offrir un nouveau terrain de jeu. Il devient alors le symbole des romantiques et des révoltés. Freud s'intéressera à la question ; il ira même plus loin : « si le mal existe, il est dans l'homme ». Aujourd’hui, le diable est également passé dans le folklore, même si la question du bien et du mal reste tout à fait d'actualité.

Content created and supplied by: Cyber-Mag (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires