Sign in
Download Opera News App

 

 

Coach Beaumelle, la meilleure défense c'est l'attaque

Le football est un sport qui se joue à 11. Remporter un match en football, c’est avoir marqué au moins 1 but de plus que l’adversaire.

La liste des joueurs convoqués pour cette première trêve internationale, consacrée aux éliminatoires du mondial 2022 au Qatar, a donné un espoir, malgré les défections de dernière minute, dues à des blessures et au Covid. Néanmoins, le résultat du premier match face au Mozambique a déçu bon nombre de supporters ivoiriens.

L’état de la pelouse du stade de Maputo (un véritable scandale) n’explique pas tout. La composition de l’équipe n’était pas bonne. Le système utilisé par le sélectionneur était trop défensif, comme si on avait peur des mozambicains. Car, en plus des 4 défenseurs ( H. Kamara, Kossonou, Diomandé et Konan) on a aligné 3 milieux défensifs de métier ( Serey Dié, Habib Maïga et Sangaré Ibrahim). Donc, 1+4+3= 8 joueurs pour les tâches défensives. Il ne reste que les 3 attaquants qui couraient dans le vide, parce que non approvisionnés en ballon.

Tout observateur de football comprend immédiatement que cette équipe ivoirienne manquait d’équilibre.

Est-on allé à Maputo pour jouer le nul ? Cette équipe du Mozambique était plus que prenable. Malheureusement, on n’a pas cru en notre victoire, laissant au passage, 2 points précieux dans ce genre de compétition.

La Côte d’Ivoire n’a donc plus de meneur de jeu ? Que font Ahmed Traoré Junior, Akpa Akpro, Eboué Kouassi, Jean Michael Seri dans le groupe ?

Nous avions des armes pour battre les mozambicains chez eux. Mais, l’excès de prudence, la peur nous a fait déjouer.

2 points cadeaux laissés en route. Cette occasion se représenterait-elle ?

L’encadrement technique doit oser pour remporter le plus de matchs et espérer la qualification au mondial 2022.

To dare is to do !!!

Content created and supplied by: Bli59 (via Opera News )

covid-19

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires