Sign in
Download Opera News App

 

 

Football CAN 2025 en Guinée : le Ministre guinéen des sports identifie les priorités du gouvernement

La 35è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) se tiendra-t-elle en Guinée en 2025 comme prévue par la Confédération africaine de football ? C’est la question qui taraude les esprits et fait les choux gras de la presse en ce moment. En effet, après la Côte d’Ivoire en 2023, c’est au tour du voisin, la Guinée d’abriter la 35è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 2025. Mais, depuis quelques temps, l’incertitude plane sur l’organisation de cette compétition en terre guinéenne. Ce doute est dû à la situation socio politique que connait le pays depuis le coup d’Etat qui a renversé le président Alpha Condé le 5 septembre 2021.

En conséquence, l’on observe un retard dans la réalisation des infrastructures sportives, hôtelières, etc. Face donc à cette situation, le Ministre de la jeunesse et des sports, Lansana Béa Diallo a rassuré les observateurs du football et la population sur la tenue de cette grand’messe du football continental qu’il considère comme une priorité pour le gouvernement. C’est fort de cela, qu’il a informé sur la mise à disposition dans les brefs délais du financement devant servir à la réalisation des infrastructures.

«La question de la tenabilité de la CAN est une priorité gouvernementale. Il a été décidé par le gouvernement et par le président de la République d’en faire une priorité, on a rencontré les autorités de la CAF qui sont venues pour voir où est-ce qu’on en était. Aujourd’hui, les entreprises ont été entièrement sélectionnées pour pouvoir effectivement construire les stades », a-t-indiqué.

La Guinée qui organisera pour la toute première fois la Coupe d’Afrique des Nations disposera de six stades de compétition, 27 stades d’entraînement, des villages CAN.

Outre les infrastructures sportives, des hôtels, des aéroports, des hôpitaux et des infrastructures routières rallieront l’aéroport aux sites de compétition.

En dépit de la bonne volonté des autorités, la Guinée n'est pas avancée dans l'exécution des travaux des infrastructures. D'ailleurs, cette situation a contraint le Chef de l'Etat, Mamady Doumbouya à mettre un nouveau comité d'organisation en place. Les jours à venir situeront sur la position de la CAN face à ce retard dans l'exécution des travaux. La CAF qui n'entend plus vivre de nouveau le stress du non respect du cahier de charge, donnera sa position probablement à la prochaine AG prévue en Août quant à laisser l'organisation à la Guinée ou trouver un pays de substitution.

Elisabeth Goli


 

Content created and supplied by: ElisabethG (via Opera News )

CAN Coupe d'Afrique des Nations Guinée

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires