Sign in
Download Opera News App

 

 

Les Comores lourdement sanctionnés par la CAF après le match contre le Cameroun

Le sort continue de s'acharner sur la sélection comorienne de football. Elle a été lourdement sanctionnée par la Confédération africaine de football (CAF), selon des informations relayées par la presse sportive, vendredi 28 janvier. Il s'agit principalement d'amendes pécuniaires, d'environ 10 millions FCFA (17 000 dollars).

Parmi les principaux motifs de sanction, l'instance dirigeante du football africain reproche aux Cœlacanthes une infraction du protocole sanitaire. Ils écopent en outre une amende pour non-respect des numéros de maillots enregistrés (le joueur Chaker Alhadhur ayant porté le n°16 du gardien titulaire en le transformant en n°3 à l'aide de scotch). Son retour dans les vestiaires pour cette raison avait du reste retardé de quelques minutes le début de la rencontre. 

Pour sa part, l'entraîneur des gardiens de but, Jean-Daniel Padovani est suspendu pour trois matchs après qu'il se soit emporté face aux officiels de la CAF

(Le défenseur Chaker Alhadhur devenu gardien de but lors du match Cameroun-Comores)

Le match Cameroun-Comores (2-1) en huitièmes de finale s'est disputé le 25 janvier à Yaoundé, alors que les Cœlacanthes étaient privés d'une dizaine de joueurs dont les trois gardiens de but atteints de Covid, selon le comité d'organisation de la CAN.

Le défenseur Chaker Alhadhur avait dû enfiler les gants. Il a sauvé son équipe du naufrage, en étant l'auteur de plusieurs arrêts décisifs. Les Comores ont démarré la rencontre à 10 contre 11 lors de cette rencontre surréaliste après l'expulsion du capitaine dès la sixième minute par l'arbitre zambien Bamlak Weyesa. Elle a toutefois été vaillante jusqu'au bout, en se procurant de nombreuses occasions de but. Le gardien camerounais André Onana a dû sortir la parade pour sauver les siens d'un naufrage.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

CAF

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires