Sign in
Download Opera News App

 

 

Football: Neymar dénonce le racisme d’Alvaro Gonzalez et demande à la Ligue d’agir

L’attaquant brésilien du PSG a dénoncé les propos tenus par le défenseur espagnol de l’Olympique de Marseille lors du « clasico » électrique qui s’est soldé par cinq expulsions, dimanche soir.

« Il y a les images de la télévision, les choses seront jugées. » Sur la chaîne Téléfoot, le directeur sportif du PSG, Leonardo, a appelé à la raison, dans la soirée de dimanche 13 septembre, après l’altercation entre son attaquant Neymar et le défenseur de l’Olympique de Marseille Alvaro Gonzalez. Au cours d’un clasico électrique – qui s’est soldé par cinq exclusions –, le Brésilien a été puni d’un carton rouge pour une claque sur la nuque de son adversaire.

Lors de la rencontre perdue par son équipe (0-1), le joueur francilien s’est insurgé, à plusieurs reprises contre le « racisme » de l’Espagnol. Des images isolées par Téléfoot montrent Neymar se plaignant peu après la demi-heure de jeu auprès du corp arbitral : « racismo, no », a-t-il lancé, en pointant du doigt Alvaro Gonzalez, chargé de le marquer. « Regardez le racisme. C’est pour ça que je l’ai frappé », a d’ailleurs justifié Neymar en quittant la pelouse après son expulsion.

« Mon seul regret, c’est de ne pas avoir frappé ce connard au visage », a-t-il ajouté, une heure après la rencontre, sur Twitter. Avant, de dévoiler les propos qu’il reproche à l’Espagnol :

« Pour la VAR, c’est facile d’attraper “mon agression”. Maintenant, je veux qu’on cherche l’image du raciste qui m’a traité de “SINGE FILS DE PUTE” [fils de pute de singe]. C’est ce que je veux voir. »

Neymar « m’a dit que c’était une insulte raciste, mais je n’ai pas entendu sur le terrain », a fait valoir de son côté l’entraîneur du PSG, l’Allemand Thomas Tuchel, en conférence de presse. Son homologue marseillais, le Portugais André Villas-Boas, lui, a joué la prudence : « Neymar était un peu énervé, j’espère qu’on n’a rien à voir. J’espère que ça ne va pas mettre du noir sur notre victoire. Il n’y a pas de place pour le racisme dans le foot (…)J’espère que ce n’était pas le cas. »

Content created and supplied by: bilezoua (via Opera News )

Alvaro Gonzalez Football: Neymar Olympique de Marseille PSG

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires