Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbohouo sylvain pense à une carrière d’entraîneur

Sylvain Gbohouo, né le 29 octobre 1988, est un footballeur international ivoirien. Il évolue au poste de gardien de but, au Tout Puissant Mazembe.


Sylvain Gbohouo connaît sa première compétition avec la sélection nationale en juin 2014 lors de la coupe du monde de football 2014. Il est alors le seul membre de l'effectif jouant en Côte d'Ivoire. Il ne dispute pas la moindre seconde et sa sélection est éliminée au premier tour.

Il joue tous les matchs de préparation avant la compétition contre le Nigeria et contre la Suède, il fait bonne impression et est pressenti comme gardien titulaire lors de la compétition à la place du gardien Boubacar Barry Copa critiqué auparavant pour des prestations mitigées. 


  Il est finalement aligné par Hervé Renard lors de la phase de poule où la sélection s'en sort difficilement face au Cameroun (1-0) sur un but de Max-Alain Gradel. Le score étant de 1-1 face à l'Algérie en quart de finale, il réalise un arrêt décisif à la 65e minute face à l'attaquant algérien El Arbi Hillel Soudani. 


  L'équipe s'impose finalement 3-1 grâce à un doublé de Wilfried Bony et un but de Gervinho. En demi-finale, il multiplie les parades face aux attaquants de la République démocratique du Congo mais encaisse tout de même un penalty de Dieumerci Mbokani, son équipe s'impose sur le score de 3-1 et se qualifie pour la 4e finale de son histoire.


À la veille de la finale de la compétition, il se blesse à l'entrainement et déclare forfait pour le match au profit de Boubacar Barry Copa, héros d'une finale incroyable marquée par la victoire de la Côte d'Ivoire face au Ghana au bout d'une longue séance de tirs au but (9 Tab à 8).


Il figure lors de l’équipe type de la CAN 2015 en tant que meilleur gardien aux côtés du gardien congolais Robert Kidiaba et est révélé au grand public ivoirien.

Pendant la compétition, il est courtisé par de nombreux clubs, notamment européens, mais opte finalement pour le TP Mazembe, tout comme son coéquipier en équipe nationale et à Séwé Sports, Roger Assalé. 


 Sylvain Gbohouo signe un contrat de 5 ans.

Lors de la CAN 2019 opposant la Côte d'Ivoire et l'Algérie en quart de final, Sylvain Gbohouo est élu l'homme du match

Un mot sur les supporteurs du TPM

Ils sont exceptionnels même si par moment je fais fi de les éviter . Ils restent extraordinaires lorsqu’il faut mettre

de l’ambiance et se mobiliser, ils sont parmi les meilleurs sur le continent Le côté le plus  passionnant


est de les voir avec nous dans les moments les plus difficiles. C’est le boulot de tout supporteur qui ne

demande rien que les victoires. Après 5 ans passés au club, je n’ai rien à leur reprocher parce qu’ils sont extraordinaires 


Je n’ai pas d’amis ni de confidents à Lubumbashi. Il n’y a que ma femme, mes enfants et les Ivoiriens qui

vivent ici avec lesquels nous passons beaucoup de temps.

Avec mes coéquipiers, nous nous échangeons des messages. Je préfère rester à la maison 


Je me rends souvent au centre commercial Hypnose parce que là je trouve une salle de cinéma, un espace de jeux pour enfants. Je vais aussi dîner avec mon épouse à la Plage artificielle de la ville. Pour les marchés, je m’approvisionne souvent chez Hyper Psaro ou Jambo

.

Il y a tout dans la ville, l’ambiance même en tant de crise avec des gens qui sont libres de faire ce qui qu’ils veulent. Une vraie liberté. A Lubumbashi, tout le monde se connaît et ça ne dort pas.


J’y pense toujours, quoique j’ai encore quelques bonnes années à passer sur le terrain. Pour l’instant, je préfère profiter pleinement tout en ayant plein de projets dans

ma tête. Je ne suis pas bon en

politique raison pour laquelle je prépare déjà une licence comme

entraîneur principal ou celle d’entraîneur de gardiens ou les deux.

Au moment opportun, on verra bien ce qui m’ira le mieux.Je suis un des cadres de l’équipe nationale de la Côte

d’Ivoire. Ça fait presque 8 ans que je suis là. Lorsque nous nous retrouvons avec mes amis qui évoluent dans les meilleurs clubs du monde – par exemple, Éric

BAILLY à Manchester United, Serge AURIER à Tottenham, Nicolas PEPE à Arsenal pour ne citer que les

trois – ils n’ont plus l’étiquette de leur club d’origine


avec eux. Ce sont des êtres humains, on rigole, on s’amuse. Tous, nous regardons dans la même direction: gagner des titres pour la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, nous avons un objectif commun, c’est de nous qualifier à la prochaine Coupe du monde et à la prochaine CAN.

Quel est ton plus grand défaut ?

Ma colère. 


Pour ne pas me limiter à ça, je dirais que je m’énerve très vite. A part ça, je suis une personne ordinaire, cool et qui rigole avec tout De la prise de balle au sol comme en l’air à la relance avec les deux pieds, je dois tout travailler au fait.

Ne prenons pas cette pandémie à la légère, c’est très sérieux et ça tue. 


Faites attention partout où vous vous rendez, à qui vous parlez et à ce que vous touchez. Le plus important, lavez-vous tout le temps les mains et portez les masques. Soyez prudents et que Dieu soit

avec nous

Content created and supplied by: Actusnews (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires