Sign in
Download Opera News App

 

 

Football / Éléphants de Côte d'Ivoire : quel bilan après la double confrontation avec le Malawi ?

Deux matchs deux victoires, 5 buts marqués,1 seul encaissé et une place de leader du groupe préservée. Tél est le bilan des deux dernières sorties de la bande à Patrice Beaumelle. Au vue de ce beau tableau l'on pourrait aisément se dire que tout est parfait et que les pachydermes ivoiriens sont solides. Mais non! A vrai dire, si on se penche de près sur la prestation des éléphants lors de cette double confrontations, plusieurs points sombres sont à souligner.

Une défense pas rassurante.

Certe, elle a encaissé un seul but, mais elle aurait pu prendre l'eau lors de ces deux matchs n'eut été l'expérience du vieux briscard Gbohouo et surtout la maladresse doublée de l'inexpérience des joueurs malawites. D'ailleurs, c'est sur une de ses pertes de balles évitables qu'elle a concédé l'unique but. Face à une équipe de joueurs talentueux et expérimentés, cette défense va voler en éclat et prendre une valise.

Un jeu fait de nombreuses pertes de balles

Face à une équipe défensive, les éléphants jouent bien et combinent bien. Mais dès lors que l'adversaire prend confiance et attaque, les éléphants perdent leur repère et manquent de sérénité ce qui entraîne de nombreuses pertes de balles et un jeu décousu. L'exemple le plus éloquent est les 20 dernières minutes du match du 6 septembre contre le Cameroun à Ebimpé et la première mi temps catastrophique livrée par les éléphants face au Malawi.

L'équipe nationale n'est pas un laboratoire d'essais

Des joueurs dans une forme douteuse alignés, ce qui agit sur le rendement de toute l'équipe. La prestation du capitaine Aurier n'était pas digne d'un joueur de haut niveau. Des pertes de balles,des mauvais centres à répétition. Que dire de Pépé ? Une prestation qui laisse à désirer. Doivent être alignés les meilleurs joueurs du moment. Ceux qui sont en jambes et prêts à tout donner sur le terrain.

Le coach a du pain sur la planche. Il doit avoir du caractère et donner une véritable identité de jeu aux éléphants de côte d'Ivoire.

L'[email protected]

Content created and supplied by: L'[email protected] (via Opera News )

cameroun côte d'ivoire malawi patrice beaumelle

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires