Sign in
Download Opera News App

 

 

Stade de Yamoussoukro non homologué : qu’en est-il des autres stades ?

    Attendu par les Ivoiriens pour accueillir les matches des éliminatoires du Mondial 2022 contre le Malawi et le Mozambique n’a pas été homologué par la Confédération africaine de football (CAF). Ce verdict est sans appel car il vient de la CAF des experts mais alors, la question qui me trotte dans la tête est la suivante : sur quels stades se jouera la CAN 2023 ? Qu’en est-il des autres stades aux yeux de la CAF ?

Là-dessus, on me rétorquera que 2023 est encore bien loin. Soit. Mais n’est-ce pas léger qu’un stade prévu dans le lot des infrastructures sélectionnées pour accueillir les matches de la prochaine coupe d’Afrique ne soit pas homologué alors même qu’il n’a pas encore accueilli son premier match local.

      Déjà que lors du dernier match du onze national contre les camerounais, il nous a été donné de voir un véritable champ de patates et que le stade d’Ebimpé a fermé pour des travaux (juste un an après son ouverture en fanfares) ; ne sommes-nous pas en train de présenter aux yeux du monde de l’amateurisme ? Si un stade comme celui de Yamoussoukro, construit à 47 milliards vient d’être rejeter par la CAF, ne peut-on préjuger des autres stades ?

Et donc de deux pour les stades inaptes ! Ebimpé et Yamoussoukro ! La FIF dont les dirigeants sont si experts dans les affaires du football et qu’aucun autre ivoirien ne peut prétendre égaler, n’ont-ils pas mis leur ‘’expertise’’ en branle pour éviter au pays cette honte ? Juin 2023, c’est encore dans une vingtaine de mois et il y a quatre autres terrains pour accueillir les matches de la prochaine CAN mais qui veut voyager loin ménage sa monture et visiblement, nos montures pour 2023 semblent ne pas subir des ménages conséquents pour un grand pays de football et ses experts infaillibles à la FIF.

 

            Frederic GNEZE

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

can 2023 fif malawi yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires