Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire - RHDP : accusé par Makosso d'être la taupe de Soro au RHDP, Sidiki Konaté réagit

Après sa victoire aux élections législatives, en Février dernier, dans la région des montagnes (Man), Konaté Sidiki était frappé par une triste nouvelle. « A peine sorti de cette épreuve que nous apprenions le décès du premier ministre Hamed Bakayoko, mon ami, mon frère et voisin de Séguéla. Une douleur immense pour moi, qui nécessitait un profond recueillement ».

Avant de poursuivre « C’est dans ce contexte politico-funéraire, que le révérend Makosso a porté une violente accusation contre ma personne » a fait savoir Konaté Sidiki.

« Dans un direct sur les réseaux et en pleine conversation avec le ministre Touré Mamadou, il m’accusait, sans fondement, d’être la taupe du gouvernement, au service de Chris Yapi, qui serait d’après lui M. Guillaume Soro ».

Telle une traînée de poudre, la vidéo était devenue virale sur les réseaux sociaux. Vu la tournure des choses, l’accusateur, le révérend Makosso a jugé bon de faire une autre vidéo dans laquelle il a réparé ses torts « Quelques heures après cette méchante sortie, le même révérend Makosso produisait une autre vidéo pour me disculper, tout en me présentant ses excuses publiques. La vidéo d’excuses existe toujours sur la page du Révérend Makosso », a-t-il confié.

A en croire, Konaté Sidiki aurait été prêt à amener l’affaire en justice « Alors que je m’apprêtais à porter plainte contre lui pour diffamation, je pris la résolution d’accepter le Pardon public, en tant que croyant. Le mal venait d’être fait mais le Pardon est au-dessus de tout », a-t-il précisé.

Il a ajouté, « Dans cette épreuve, j’ai constaté que mes pourfendeurs étaient les plus nombreux chez certains cyber-activistes dits ‘’Pro-Rhdp’’ ».

Conscient de toutes les accusations portées à son endroit, il a gardé toutes les preuves possibles en sa possession « J’ai encore les captures d’écran en ma possession. Pour une minorité agissante et téléguidée, je ne pouvais être que le coupable idéal comme Émile Zola. Car selon leurs explications, Chris Yapi c’est le PM Soro Guillaume. Le PM Soro Guillaume étant mon frère et camarade de lutte de très longue date et ayant été mon patron pendant une décennie dans les Forces Nouvelles dont je fus en fait le porte-parole et numéro 2 de fait, je ne pouvais qu’être la taupe. Le coupable idéal ».

Source : Abidjan4all.

Content created and supplied by: Fabio58 (via Opera News )

côte d'ivoire guillaume soro hamed bakayoko sidiki konaté sidiki était

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires