Sign in
Download Opera News App

 

 

Football/ Nouvelle formule du championnat : Moussa Diaby s’insurge contre la décision d’Idriss Diallo

La décision de ne pas reléguer en deuxième division les deux derniers de la ligue1 prise par les nouveaux dirigeants de la Fédération Ivoirienne de Football continuent de susciter les débats. Surtout que cette décision d’Idriss Diallo et son staff freine la montée en D1 du deuxième de la D2 qu’est la Yamoussoukro Football Club. Ce qui suscite la colère du Président du club de la capitale politique ivoirienne.

 Les championnats saison 2022, pour les ligues 1 et 2 sont terminés, depuis quelques jours. Mais les débats demeurent houleux quant à la décision prise par la Fédération ivoirienne de football (Fif) conduite par Idriss Diallo. Laquelle décision consiste à ne pas reléguer en deuxième division les deux derniers de la ligue 1. Ce qui freine la montée du 2e de la ligue 2 à savoir Yamoussoukro football club. Ce que le Président Moussa Diaby considère comme une injustice et qui doit être réparée « Avant de conclure, je voudrais dire deux mots par rapport à l’injustice que nous subissons. Moi, j’appelle cela de l’injustice. Une injustice se combat, ça se dénonce parce que quand on regarde nos textes, nulle part il n’est écrit que personne ne descend. C’est du jamais vu ! Les textes disent que les deux derniers du championnat descendent, les deux premiers des poules A et B de la Ligue 2 montent. Point ! », a-t-il fait entendre sa colère avant d’ajouter « Maintenant si vous voulez des dispositions transitoires, il faut contenter tout le monde ! Si vous gardez les plus minables, les médiocres qui ont perdu 17 matches de la Ligue 1 qui ont 15 points, le dernier même de notre poule en Ligue 2 a 17 points, vous voyez que c’est de l’injustice. Mais, nous allons continuer à dénoncer parce que c’est de l’injustice… » s’est-il montré déterminé et engagé « Vous avez vu sur les réseaux sociaux les échanges que j’ai eus avec le président de la Fédération ivoirienne de football. J’ai soulevé un préalable à la réunion et j’ai souhaité qu’il soit inscrit à l’ordre du jour. Il n’a pas voulu. Il a mis dans les divers. Nous avons échangé. J’ai souhaité qu’il convoque une Assemblée générale extraordinaire pour seul point à l’ordre du jour, les montées et descentes parce que ce sont des choses qui ne les arrangent pas… », a dénoncé le patron de Yamoussoukro football club. Qui a relevé d’autres défaillances organisationnelles pour la saison prochaine.

« Sur les 6 clubs qui devaient descendre, ils ont 5 clubs. Il faut faire des arrangements pour garder ces clubs-là. On dit l’année prochaine, en Ligue 2, on passe de 24 clubs à 26 clubs. J’ai dit au président de la Fédération, tu passes à 26, ça fait 13 clubs par poule. Chaque week-end, il y a un club qui sera exempt des matchs. Ce club exempt voit le résultat des autres et en fonction de ça, il joue. Et, si par malheur, la dernière journée, un club n’a pas assez de point qu’il est exempt, tu es foutu, les gens te tuent… », a-t-il décrié avant de pointer du doigt le communiqué produit qui serait faux selon lui « Le communiqué qu’on nous donne est faux. Les articles sur lesquels il se base sont issus des textes qui ont été abrogés par l’Etat de Côte d’Ivoire depuis longtemps. Le 1er article de ce texte dit que « le ministre des Sports peut démettre le président de la Fédération ». Ça, ce sont des textes caducs. Ce sont sur ces textes qu’il s’appuie pour faire le communiqué. Nous allons continuer à dénoncer et je compte sur vous les supporters pour continuer à dénoncer. On ira encore en Assemblée générale extraordinaire pour savoir les modes de montée et de descente. Ça va péter… », a-t-il prévenu les supporters du club de la capitale avant de s’interroger « Pourquoi, ils ne font pas 18 clubs en Ligue 1 ? On mérite d’être en Ligue 1. On nous avait dit que les 2èmes de la Ligue 2 joueraient les barrages. Pourquoi, ils viennent changer après parce qu’il y a des intérêts en jeu. A la prochaine Assemblée générale extraordinaire, je vais dénoncer, je ne me laisserai pas faire. »

Il est bon d’indiquer que c’était au cours de la rencontre direction générale et sportive de Yamoussoukro football club dirigée par Stéphane Adamietz et le coach Jean Christophe Gratecap avec les supporters, le dimanche 03 juillet 2022 au stade municipal de Yamoussoukro, que le Président Moussa Diaby a crié son indignation face aux agissements du président de la Fif, Idriss Diallo. Notons que cette rencontre avait pour ordre du jour, entre autres, le bilan de la saison 2021-2022 et les perspectives de la saison 2022-2023. Rappelons que Yamoussoukro Football Club a terminé la saison avec 43 points (12 victoires, 7 nuls et 3 défaites). Il évoluait dans la poule B de la Ligue 2 avec le Stade d’Abidjan, 1er et l’Africa Sports, 3ème.

Eugène YOBOUET

Content created and supplied by: Eugy_Yobouet (via Opera News )

Idriss Diallo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires