Sign in
Download Opera News App

 

 

Chelsea : Futur vainqueur de la LCD?

bwin news


La coupe aux grandes oreilles est un des trophées les plus difficiles à conquérir. Toutes les meilleures équipes européennes vont tenter de remporter la plus belle compétition de club mais un seul parviendra à soulever le trophée le 29 mai 2021 à Istanbul.

A l’issue des matchs de groupe et après deux tours à éliminations directes, on peut dégager quelques tendances avec la vraie compétition qui bat son plein lors de cette fin de saison.


Le PSG veut sa revanche de la dernière finale

Depuis 2011, le PSG est détenu par le Fonds Souverain d’Investissement du Qatar, société publique de l’émirat dont l’objectif principal était de faire du club parisien le champion d’Europe. Les premières années ont servi à asseoir son pouvoir en France, dominant les compétitions nationales avec autorité, mais le grand saut s’est produit en 2017, avec les signatures de Neymar (record du monde, 222 millions d’euros) et Mbappé. Malgré cela, le club parisien n’a pas encore pu remporter la Coupe d’Europe des Clubs Champions, bien que le PSG ait frôlé l’Olympe la saison dernière, au cours de laquelle il a perdu la finale face au Bayern (1-0).

Coté à 4.00, le PSG n’a pas eu la même chance au tirage que la précédente saison (Atalanta puis Leipzig) puisque cette saison après avoir sorti le Barça, puis le Bayern, il faudra de nouveau défier les pronostics lors d’une double confrontation contre le favori des pronostics avec le retour en Angleterre.

Avec seulement cinq buts encaissés, le PSG avait terminé comme la meilleure défense lors de la précédente édition. Keylor Navas dans les buts a souvent été le héros des matchs décisifs.

Il faudra un Paris Saint-Germain au taquet pour se qualifier our une seconde finale consécutive !


Man City : les Anglais visent la LdC

L’histoire de City a changé en 2008, lorsque Mansour bin Zayed Al-Nahyan, un cheikh émirati à la tête d’un groupe d’investissement d’Abou-Dhabi, a pris le contrôle du deuxième club de Manchester.

Avant cela, le dernier titre de la Ligue anglaise remontait à 1968 mais depuis, les Skyblues se sont imposés comme l’une des grandes puissances de la Premier League, avec quatre titres depuis 2012 et un cinquième, cette saison, qui semble déjà réglé.

Le premier grand mouvement de City a été la signature de Robinho après avoir payé 42 millions au Real Madrid. C’était la première d’une très longue liste de signatures qui a fait une nouvelle crise de croissance avec l’arrivée de Pep Guardiola sur le banc du stade Etihad, en 2017. L’entraîneur catalan a mis son empreinte sur huit titres de City, et a même réussi à déséquilibrer l’équilibre du football à Manchester en faveur d’un club qui, malgré tout comme le PSG, continue d’avoir son issue en suspens dans la conquête de la Ligue des champions.

Coté à 2,40, l’équipe entraînée par Guardiola s’est faite éliminer lors de la précédente saison par Lyon. En ce moment, rien n’arrête l’équipe de Guardiola qui bat les records de victoires. S’ils gardent le rythme très élevé, ils sont les favoris de la compétition.

Régulièrement meilleure attaque de la Premier League, les SkyBlues seront à coup sûr les grands animateurs de cette saison. Après avoir éliminé le Borussia Mönchengladbach, les Anglais ont éliminé un second club allemand, le Borussia Dortmund.

Real Madrid : Un habitué de la compétition

Le Real Madrid est l’équipe qui a remporté le plus souvent le trophée de la Ligue des Champions.

Champion d’Espagne en titre, les Merengues ont pour tradition de gagner cette compétition. Avec Florentino perez comme président qui vient de se faire réélire, les Merengues ont atteint neuf fois les demi-finales de la compétition lors des 11 dernières saisons.

La victoire du Real est cotée à 4,50. En huitième finale, le Real Madrid a éliminé l’Atalanta puis en quart les Blancos ont fait tomber Liverpool. Depuis la pandémie de Covid, le Real Madrid n’a fait aucun investissement sur des nouveaux joueurs importants.

Chelsea n’a plus rien gagné depuis 2019

Chelsea a été le premier club qualifié de « nouveau riche » sur le vieux continent européen.

Roman Abramovich, un homme d’affaires russe lié aux opérations pétrolières et gazières, a acquis le club en 2003 pour environ 200 millions d’euros.

L’injection économique n’a pas tardé à porter ses fruits. Le club, qui avait remporté sa seule ligue anglaise en 1955, a gagné son second titre dès 2005, grâce à l’embauche de footballeurs de la stature de Crespo, Verón ou Makelele. L’investissement de la première année s’est poursuivi dans la suite, dans laquelle la direction technique de l’équipe a été confiée à des personnalités compétentes des bancs, telles que Mourinho, Scolari, Hiddink ou Ancelotti.

Le projet d’Abramovich a atteint son apogée en 2012, avec la conquête de la Ligue des champions en pleine Allianz contre le Bayern, grâce à un but salvateur et un penalty transformé par Didier Drogba. Le dernier grand titre du club londonien était la Ligue Europa de la campagne 2018-19.

Coté à 5,50, Chelsea possède un effectif capable de faire trembler n’importe quel adversaire.

Content created and supplied by: Tchilonon (via Opera News )

bayern munich chelsea psg

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires