Sign in
Download Opera News App

 

 

Politique opinion : et si Ouattara briguait un second mandat de la 3ème République

À ceux qui argumentent que l’article 183 – qui stipule que « la législation actuellement en vigueur en Côte d’Ivoire reste applicable, sauf l’intervention de textes nouveaux, en ce qu’elle n’a rien de contraire à la présente Constitution » – maintient la limitation de deux mandats consécutifs, ils répondent qu’il s’agit d’une lecture erronée. 

Pour les opposants à une nouvelle candidature du chef de l’État, cela signifie que la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels doit s’appliquer. Et que la promulgation de la Constitution de 2016 n’est pas synonyme de « remise des compteurs à zéro » sur ce point. Au contraire, ceux qui estiment qu’Alassane Ouattara peut briguer un nouveau mandat considère que le changement de loi fondamentale en 2016 lui en donne le droit.

Pourtant, certains cadres du parti au pouvoir n’ont pas toujours tenu le même discours, notamment au moment de l’adoption de cette Constitution. À cette époque, le chef de l’État ne laissait planer à l’époque aucun doute sur sa volonté de se retirer à la fin de son deuxième mandat et plusieurs membres du camp présidentiel prirent eux les devants pour « rassurer » l’opinion publique.

Si le RHDP estime aujourd’hui que la Constitution permet au chef de l’État d’être candidat à la présidentielle, certains de ses cadres n’ont pas toujours tenu le même discours.

Adjoumani avance que les impondérables de la vie humaine obligent le chef de l'Etat Alassane Ouattara à reconsidérer sa décision de ne pas se présenter pour un troisième mandat.

"Vous devez le faire dans l’intérêt de votre pays, vous devez le faire dans l’intérêt de votre parti, le RHDP, vous devez le faire dans l’intérêt d’Amadou Gon. Et vous savez et nous le savons que depuis là-haut où il se trouve aujourd’hui, lui aussi plaide pour que vous repreniez les choses en main. La Constitution de la troisième République vous donne pleinement la possibilité de solliciter un autre mandat.", a-t-il avancé.

Pour le porte-parole du RHDP, avec Ouattara, gagner au premier tour n’est plus un rêve mais une réalité.

"En tant que Porte-Parole de notre grand parti, j’ai pris soin d’écouter, de consulter, d’observer, et je puis vous dire avec assurance que le regard des militants se tourne inexorablement vers vous et vous seul. Il n’y a que vous et vous seul qui puissiez, à leurs yeux, leur redonner l’espoir que la disparition d’Amadou Gon leur a arraché. Il n’y a que vous qui puissiez combler ce grand vide. Il n’y a que votre candidature qui puisse à nouveau rassembler toute la grande famille du RHDP. Il n’y a que vous et vous seul pour garantir la sécurité, la stabilité et la paix si chères à la Côte d’Ivoire et aux Ivoiriens.", a martelé le Ministre Adjoumani.

"Je puis vous assurer qu’une telle décision ne surprendrait point les Ivoiriens. C’est plutôt le contraire qui les embarquerait dans l’aventure et l’inquiétude. L’opposition toute entière est convaincue que toute candidature du Président Alassane Ouattara ruinerait toutes ses chances. Pour toutes ces raisons et bien d’autres que je n’ai pu exposer ici, je sollicite qu’il vous plaise d’accepter le sacrifice d’être candidat, au titre du RHDP pour l’élection présidentielle du 31 octobre.", a affirmé le porte-parole du RHDP pour terminer.

Les élections terminées, les résultats confirment Ouattara président de la République alors les yeux sont à présent rivé sur 2025. La réflexion aujourd'hui c'est justement la possibilité pour Ouattara de briguer un 2ème mandats si l'on parle comme partisans sinon un 4ème mandant qui selon les explications du ministre porte parole, il en est le plein droit avec la constitution de 2016.

Cela est à croire puisque aujourd'hui encore il y'a des poste vide peut-on le dire par manque de personnalité au saint du parti où un simple méfiance du président Ouattara !

Il est tôt de parler de 2025 mais avec tout ce qui se passe c'est une réflexion à tenir et nous sommes pas loin d'aboutir à cette idée.

Nous reviendrons...

Content created and supplied by: Beauvoir (via Opera News )

alassane ouattara rhdp

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires