Sign in
Download Opera News App

 

 

ÉLection Fif-Fecafoot : Après Drogba en Côte d'Ivoire, voici ce à quoi Eto'o fait face au Cameroun

Ce qui était placé sous le compte des rumeurs est désormais officiel. Samuel Eto'o a décidé de briguer la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot).

"J'ai le plaisir et l'honneur de vous annoncer ma candidature pour la présidence de la fédération camerounaise de football", a t-il annoncé sur son compte Twitter le mois dernier. Cependant les choses s'annoncent compliquer pour l'ancien attaquant du FC Barcelone qui risque de voir sa candidature être compromise.

En effet selon Camerounweb, la commission électorale de la Fédération camerounaise de football écarte de la compétition tous les binationaux. Samuel Eto'o disposant d'une nationalité espagnole après celle du Cameroun se trouve déjà être la cible de cette loi. Voyant cela comme une manœuvre des dirigeants actuels de la Fecafoot pour l'écarter de la compétition, il multiplie les sorties en écrivant au ministère local des sports et la FIFA pour dénoncer cette irrégularité dont il est victime.

Décidément les anciennes stars africain du football ne sont pas les bienvenues lorsqu'il s'agit de briguer le poste de président de leurs fédérations sportives. Après Didier Drogba dont la candidature en Côte d'Ivoire a été rejetée pour "faute de parrainage", dit-on, c'est Eto'o qui risque d'être écarté au Cameroun pour "détention de double nationalité".

Content created and supplied by: CIvoireinter (via Opera News )

Cameroun Côte d'Ivoire Fecafoot

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires