Sign in
Download Opera News App

 

 

Lazer FC d'Ali Kafal : le seul club ivoirien dissout pour corruption en 1997

Cet épisode reste unique dans l'histoire du football ivoirien. En 1997, le Lazer FC a été dissout pour corruption. Mais qu'est-ce qui s'est vraiment passé ?

En effet au début des années 90, le très influent homme d'affaires, membre de la direction de l'Asec Mimosas, Ali Kafal, crée le Lazer FC. En quelques saisons, le club qui a la renommée d'être celui de la communauté libanaise en Côte d'Ivoire se hisse en première division (aujourd'hui Ligue 1) en 1997. Alors que le Lazer FC fait son petit bonhomme de chemin avec de bons résultats, une affaire de corruption éclabousse son président Ali Kafal. Ce dernier est accusé d'avoir payé des arbitres pour avoir leur faveur.

À l’époque, le président de l’amicale des arbitres s’appelait Aka Aboh, un "détective privé". Il avait décidé de combattre la tricherie dans le milieu du football. Les arbitres avaient mauvaise réputation de tricheurs, de fraudeurs, de manipulateurs des matches. Piégé par les arbitres qui souhaitent laver leur honneur, Ali Kafal est pris la main dans le sac. C’est d’ailleurs à partir de cette affaire Ali Kafal que les arbitres ont commencé à se structurer, exiger des primes de match conséquentes et payées avant les matches. Se saisissant de l'affaire, la Fédération ivoirienne de football (Fif) dirigée par Dieng Ousseynou prononce la dissolution du Lazer FC à mi-parcours du championnat.

Cette décision extrême, a choqué et surpris à la fois plus d'un à cette époque. La tentative de corruption était avérée certes, mais la décision de dissolution du club relevait d'une grande curiosité, pour ne pas dire d'une grande injustice. Car Ali Kafal n'était pas le premier président de club à se rendre coupable de tricherie. Il y avait eu bien avant l'affaire Bamba Ladji avec Simplice Zinsou, mais l'Africa Sport n'avait pas été dissout. Selon des indiscrétions, en vérité, Ali Kafal dérangeait des intérêts avec son Lazer FC.

Notons que le Lazer FC a révélé des joueurs talentueux comme Tizié Jean-Jacques et Kéita Idrissa.

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

ali kafal côte d'ivoire kafal ligue 1

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires