Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

La Liga

Les africains passés par le Real Madrid

 

Si certains clubs voire championnats européens ont désormais une tradition de joueurs africains, il n’en est pas de même pour les grands clubs. En effet, bien que ceux-ci sollicitent de moins en moins les joueurs du cru, les européens et sud-américains continuent d’être les cibles privilégiées. Toutefois, quelques footballeurs africains ont réussi à intégrer ces effectifs, avec des fortunes diverses. Intéressons-nous aux joueurs africains ayant évolué au Real Madrid. Ne seront mentionnés que ceux ayant disputé au moins un match officiel avec les Merengues.


Samuel Eto’o (Cameroun)

Période au club: 1997 – 2000

Statistiques: 7 matches, 0 but.

Recruté par le Real Madrid durant son adolescence, l’avant-centre camerounais effectue sa formation chez les Merengues. Talent précoce, il y signe son premier contrat professionnel. 


  Laissé à la disposition de l’équipe B, il doit malheureusement la quitter suite à un imbroglio administratif (l’équipe B fut reléguée en troisième division, un échelon où les joueurs non-européens n’étaient pas autorisés à compétir). 


  Il est alors prêté à Leganes où il fait ses débuts professionnels lors de la saison 1997-1998. Rappelé par le Real, il intègre l’équipe A mais ne joue qu’un seul match en championnat. Il est alors prêté pour six mois à l’Espanyol de Barcelone en janvier 1999. De retour à Madrid, il fait les frais de la politique de stars de la Casa Blanca qui ne laisse que peu de place aux jeunes. 


  Le duo Raul – Fernando Morientes est indéboulonnable et Nicolas Anelka, bien que décevant, a les faveurs du staff. Eto’o ne joue que six matches (deux en championnat) sans parvenir à trouver le chemin des filets. En janvier 2000, il est prêté à Mallorca pour le reste de la saison. Il y trouve ses marques et est finalement conservé par le club insulaire. 


  Il y brillera avant de devenir un des meilleurs avant-centres du monde suite à son transfert au FC Barcelone en 2004. Rancunier, Eto’o a toujours eu à cœur de montrer que les merengues ont eu tort de ne pas lui faire confiance. Le Real Madrid est ainsi devenu une de ses victimes favorites.


Geremi Njitap (Cameroun)

Période au club: 1999 – 2003

Statistiques: 76 matches, 2 buts.

Débauché de Genclerbirligi, ce milieu polyvalent à la frappe de balle puissante et au pied droit précis rejoint l’effectif madrilène aux fins de renforcer son entrejeu. Malheureusement, la rude concurrence au poste de milieu défensif aura raison de lui. Fernando Redondo et Christian Karambeu lui sont préférés. 


 Il dispute tout de même trente matches lors de sa première saison, le plus souvent comme remplaçant. L’exercice suivant est encore plus délicat. Les arrivées de Claude Makélélé et Flavio Conceiçao lui bouchent quasiment l’horizon. A l’aube de la saison 2002-2003, il est prêté à Middlesbrough. Il s’y montre convaincant et confirme ses bonnes dispositions durant la Coupe des Confédérations 2003. Il est alors recruté par Chelsea à l’intersaison 2003.


Mahamadou Diarra (Mali)

Période au club: 2006 – Janvier 2011

Statistiques: 128 matches, 4 buts

Au sortir d’excellentes saisons avec l’Olympique Lyonnais, le milieu défensif malien décide de donner de l’allant à sa carrière en rejoignant le géant madrilène. Il s’impose très vite et devient titulaire à part entière, remportant le titre à l’issue de sa première saison. Malgré le licenciement de Fabio Capello, il conserve sa place sous Bernd Schuster. 


  La belle dynamique va cependant s’enrayer lors de la saison suivante. Blessé au genou lors d’un match de la sélection malienne, il manque une bonne partie de la saison 2008-2009, ne jouant que neuf matches de championnat. Supplanté par Lassana Diarra au poste de milieu défensif, il vit une saison 2009-2010 difficile. Lassé de cirer le banc, il demande à partir et rejoint l’AS Monaco lors du mercato hivernal 2011.


Emmanuel Adebayor (Togo)

Période au club: Janvier 2011 – Juin 2011.

Statistiques: 22 matches, 8 buts.


En disgrâce à Manchester City où il ne figurait pas dans les plans de Roberto Mancini, le buteur togolais est prêté avec option d’achat au club madrilène. Recruté pour apporter de la verticalité et de la variété dans les systèmes offensifs, mais surtout pour pallier la longue indisponibilité de Gonzalo Higuain, il remplit son office bien qu’étant rarement titulaire. 


  En fin de saison, il n’est toutefois pas conservé par le club madrilène. Il rebondit en s’engageant avec Tottenham Hotspur.


Michael Essien (Ghana)

Période au club: 2012 -2013

Statistiques: 35 matches, 2 buts.

Au sortir de sa saison la moins aboutie avec Chelsea, le milieu ghanéen est prêté pour une saison avec option d’achat au Real Madrid. Il y retrouve José Mourinho qui l’avait fait signer à Chelsea naguère. Bien qu’étant moins tranchant que par le passé, il retrouve un bon niveau et devient titulaire aux côtés de Sami Khedira et Xabi Alonso. 


  En dépit de bonnes performances, l’option d’achat n’est pas levée par le Real Madrid. Une décision certainement motivée par l’éviction de José Mourinho et par le fait qu’Essien était vieillissant. Il réintègre donc l’effectif de Chelsea à l’issue de son prêt.


Achraf Hakimi (Maroc)

Période au club: 2017 –

Statistiques: 17 matches, 2 buts

Pur produit de la Cantera madrilène, le latéral marocain effectue ses gammes avec l’équipe B où il se montrera à son avantage. Logiquement, il sera convié aux entraînements et aux stages de l’équipe A. 


  Lors de la saison 2017, il est intégré à l’équipe première comme doublure de Dani Carvajal et Marcelo. Capable d’évoluer sur les deux côtés de la défense, il peine tout de même à s’imposer. Histoire de le garder en jambes, la direction madrilène le prête au Borussia Dortmund pour deux saisons. Reste à savoir ce que l’avenir lui réservera à l’issue de son prêt. Il devrait logiquement réintégrer la Casa Blanca en 2020.

Content created and supplied by: Chapchapinfos (via Opera News )

real madrid

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires