Sign in
Download Opera News App

 

 

Donald Trump s'en prend à Rapinoe et aux Américaines après la médaille de bronze

Les Américaines se sont consolées avec une médaille de Bronze remportée contre l'Australie aux Jeux Olympiques. Un "échec" que Donald Trump n'a pas manqué de souligner.

Donald Trump n'a pas pu résister. L'ancien président de USA et la sélection féminine américaine de football sont loin d'avoir une belle relation. Après leur titre de championnes du monde en 2019, elles avaient refusé de se rendre à la Maison Blanche pour y rencontrer Trump.

C'est particulièrement contre Megan Rapinoe, qui avait déclaré que ses coéquipières n'iraient pas à la Maison Blanche" en 2019, que Trump a chargé après l'obtention de la médaille de bronze aux Jeux Olympiques de Tokyo. Les joueuses de l'USWNT avaient perdu en demi-finale contre le Canada, mais se sont consolées lors de la petite finale contre l'Australie.


Une médaille qui n'est pas suffisante selon Donald Trump. "Si notre équipe de foot, menée par un groupe radical de folles de gauche, n'était pas 'woke' (terme désignant les personnes se disant conscientes des injustices concernant les minorités) elles auraient gagné la médaille d'or au lieu du bronze", a lâché l'ancien chef d'État.

Un gros tacle envers les filles de la sélection américaine, avant de pointer du doigt Megan Rapinoe : "Ils devraient remplacer toutes ces 'wokesters' par des patriotes, et recommencer à gagner. La femme aux cheveux violets a joué très mal et passe trop de temps à penser à la politique radicale de gauche et à ne pas faire son travail !"

Les Américaines de Vlatko Andonovski se sont imposées 3-4 contre l'Australie lors du match pour la médaille de bronze, notamment grâce à un doublé de Megan Rapinoe.

Content created and supplied by: Flaashnews (via Opera News )

donald trump jeux olympiques megan rapinoe

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires