Sign in
Download Opera News App

 

 

Djibril Cissé, le Miraculé (...)

L'image est terrifiante. Elle fait couler des larmes à l'improviste. L'homme est à terre, se tordant de douleur comme jamais. Ses cris se font entendre même à l'autre bout du monde. Il se tient la jambe qui semble être partie en lambeaux. Cette force de la nature est aux abois. Double fracture tibia et péroné. Pis, il a la jambe cassée. Il semblerait. Djibril Cissé n'est plus que l'ombre de lui-même ce soir d'un match amical entre l'équipe de France et la Chine. Nous sommes à la veille de la Coupe du monde 2006 en Allemagne. C'en est fini pour lui. Pas de Mondial pour le numéro 9 français, et il le sait pertinemment sur le moment.


Ses coéquipiers accourent tous à son chevet. Le chevet d'un frère d'armes agonisant. Ils sont tout de suite suivis par le staff médical des Bleus. C'est la consternation. Entre frayeur et tristesse, c'est le bal des émotions. Sous l'œil des caméras du monde entier, Djibril Cissé sort sur une civière. Il est transporté immédiatement et directement à l'hôpital.


Pour beaucoup de spécialistes du football, Djibril a atteint le point de non retour. Avec cette blessure si atroce, sa carrière de footballeur professionnel est terminée. Il n'y a aucun doute là-dessus. Chacun y va de son analyse, de son commentaire et de son interprétation. Entre-temps, Djibril Cissé lutte non plus contre sa douleur due à sa blessure, mais il est confronté à sa peur de ne plus pouvoir monter sur un terrain de foot et rejouer. Mais l'inattendu va se produire (...)


Contre toute attente, Djibril Cissé a fait son choix : il doit rejouer au football. Il est prêt à tout pour rester près de ses rêves de gamin. Son idéal de footballeur professionnel ne doit pas s'envoler à cause d'une fichue blessure. S'en suivent alors des séances de rééducation insupportables et de longues heures d'entraînement pour revenir à son meilleur niveau. Djibril souffre dans sa chair, mais il refuse d'abandonner. Il rejette l'idée de renoncer à sa carrière. En tout cas, pas maintenant ! Il veut arrêter le football que lorsqu'il aura décidé lui-même d'arrêter, et non à cause d'une blessure qui veut lui dicter ce qu'il doit faire.


Le temps est passé à la vitesse de l'éclair. Djibril a travaillé comme un "fou". Djibril est revenu, par la force de sa détermination et son courage, sur les terrains de football en tant que footballeur professionnel. Il a recommencé à enfiler des buts, de très beaux buts à l'adversaire avec le même pied qui s'était" cassé ". Djibril Cissé était désormais de retour. Comme un boxeur qui refuse de signer KO, il s'est accroché à la vie qu'il a toujours voulu.


Puis un jour, se sentant lui-même prêt à arrêter le football, il est parti sous les applaudissements de ceux qui aiment le football, celles et ceux qui l'ont aimé et adulé, des personnes reconnaissantes de ce qu'il a apporté au foot et admiratives de ses exploits à l'AJ Auxerre, Liverpool, l'Olympique de Marseille ou encore l'équipe de France.


J'ai eu l'occasion de voir Djibril Cissé lors de son passage en Côte d'Ivoire. J'ai senti son courage qui était évident au vu de ce qu'il a traversé.


A cet instant précis, mes plus belles pensées se dirigent vers une personne qui pleure jour et nuit parce que la vie a tout fait pour la blesser. Je pense à quelqu'un qui a renoncé à rêver, car ses douleurs sont devenues plus fortes que son envie de bonheur. Je voudrais te parler (...)


Même une seconde avant la mort, l'Homme est toujours vivant. Il respire toujours. Quand les problèmes frappent à ta porte, c'est à toi de décider de les héberger chez toi ou pas. Les difficultés de la vie peuvent te mettre à terre par moment, mais ne les laisse pas t'empêcher de te relever pour continuer ta route. Tu es plus fort que tu ne le crois. Tu es plus courageuse que tu ne le penses. C'est ton tour de briller. L'heure de ton élévation a sonné.


Moralité de l'histoire :


La vie n'est pas un paradis.

Mais la vie, ce n'est pas aussi l'enfer.

Tu as le pouvoir de choisir ton camp.

A toi de te décider maintenant ou de souffrir pour toujours ! La vie n'est pas ton ennemie.


#YS

Content created and supplied by: SavYac (via Opera News )

Djibril Cissé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires