Sign in
Download Opera News App

News Sports

 

Soccer

 

Premier League

Découvrez ces footballeurs ivoiriens qui sont morts qu’on n’oubliera jamais

Ils étaient tous jeunes talentueux et ambitieux, leurs ont beaucoup touché le monde du football.

Steve Gohouri, âge de 34 ans, ex-international ivoirien et ancien joueur du Championnat d’Allemagne, a été retrouvé jeudi dans le Rhin, près de Düsseldorf, a annoncé samedi 2 janvier la police allemande. Selon les résultats de l’autopsie, il ne comportait aucun signe de violence, a précisé la police, sans préciser les causes de la mort.


Le corps du défenseur, qui était sous contrat depuis peu avec le club de Steinbach (4e division allemande), a été découvert jeudi dans le Rhin au niveau de Krefeld, dans la banlieue de Düsseldorf. Il était porté disparu depuis le 12 décembre.


Durant sa carrière, le footballeur était passé par le centre de formation du Paris Saint-Germain (1998-1999) et avait évolué aux Young Boys de Berne (2005-2007). Sélectionné à 13 reprises avec la sélection de Côte d’Ivoire, il avait notamment participé à la Coupe d’Afrique des Nations en 2008 et à la Coupe du monde 2010. Entre 2007 et 2009, Steve Gohouri avait évolué en Bundesliga au Borussia Mönchengladbach, avant de signer pour le club anglais de Wigan.


Willy Ta Bi

joueur de l’Atalanta Bergame, est mort d’un cancer à 21 ans


Le jeune international espoir de la Côte d’Ivoire a succombé à un cancer du foie. La nouvelle a été annoncée par son club italien.


Annoncé comme un grand espoir du football ivoirien, Willy Ta Bi était sous contrat de l'Atalanta de Bergame, club qu'il avait rejoint en janvier 2019. Le club italien a annoncé sa mort sur Twitter : « Nous pleurons le décès prématuré de notre joueur et Champion U19 d'Italie Willi Braciano Ta Bi et partageons le chagrin de sa famille et de ses proches. Repose en paix, Willy ».


Georges Henry Aboubakar Griffiths 

il s’agit officiellement du troisième footballeur professionnel qui perd la vie cette année. 


Le monde du football ivoirien a encore été une nouvelle endeuillé par la mort d’un joueur connu sous le nom de Georges Henry Aboubakar Griffiths, tué dans la nuit du jeudi 05 octobre à Abidjan. Contrairement à Tioté Cheick ou encore Eugène Koffi Kouamé qui sont morts un terrain de foot, Georges Henry Aboubakar Griffiths est quant à lui décédé lors d’un braquage survenu dans la commune de Cocody. 


Toutes les circonstances de la tragédie ne sont pas encore connus à cette heure mais selon les informations dont nous disposons, le footballeur ivoirien de 26 ans aurait été abattu par des braqueurs jeudi soir aux alentours de 19h à Cocody Angre vers le terminus 81. D’après les premiers témoignages recueillis, les agresseurs ont pris la fuite à bord du véhicule de la victime. 


Après Tioté Cheick mort sur le terrain en juin dernier en Chine, Eugène Koffi Kouamé décédé aussi sur un terrain d’entraînement à Koumassi, Georges Henry Aboubakar Griffiths devient ainsi le troisième footballeur ivoirien qui tire sa révérence au cours de l’année 2017. Pour l’heure, difficile de savoir s’il s’agit d’un acte prémédité ou d’une agression qui a mal tourné, des réponses que les conclusions de l’enquête de la police nous fourniront probablement. 


Agé de 26 ans, le professionnel ivoirien est brièvement passé par le Sparta Prague avant de signer en 2014 avec le Diósgyőri VTK dans le championnat hongrois. Même s’il n’est pas aussi connu que certains joueurs ivoiriens, Georges Henry Aboubakar Griffiths a tout de même porté le maillot de sélection ivoirienne des moins des 23 ans. Le décès de ce professionnel tué lors d’un braquage relance encore la question de l’insécurité combien grandissante en Côte d’Ivoire, plus précisément à Abidjan.


Cheick Tioté

Le footballeur ivoirien Cheick Tioté est mort à l'âge de 30 ans, lundi. L'ancien milieu de terrain de Newcastle, qui évoluait cette saison au club de Beijing Enterprises, en Chine, est décédé des suites d'une crise cardiaque. 


Tioté s'entraînait avec ses coéquipiers, quand il s'est subitement effondré. Transporté à l'hôpital, il n'a malheureusement pas pu être réanimé, a précisé son ancien club de Newcastle dans un communiqué. 


Un but contre Arsenal entré dans la légende. Cheick Tioté a passé l'essentiel de sa carrière en Europe, d'abord en Belgique, à Anderlecht, avant de partir pour les Pays-Bas (Roda puis Twente). 


Mais il restera surtout célèbre pour son passage à Newcastle,en Angleterre, où il a passé sept ans (2010-2017). Milieu de terrain défensif, il avait impressionné par ses facultés physiques et sa capacité de récupération de balle. 


Son but égalisateur contre Arsenal (4-4), d'une magnifique reprise de volée lors d'un match totalement fou de Premier League en février 2011, est entré dans la légende des "Magpies". 


Emmanuel Aka

Surnommé “Aka la guerre”, l’ancien défenseur international ivoirien Emmanuel Aka, figure respectée dans le milieu du football ivoirien et soutien de Didier Drogba, est décédé vendredi à l‘âge de 69 ans des suites de complications diabétiques.


Défenseur central du Stella club d’Adjamé et de l’USC Bassam, il avait porté le maillot des Eléphants dans les années 1970.

Professeur de français retraité, consultant sportif, il était une figure du milieu.


Il était actif dans la campagne que mène la star ivoirienne Didier Drogba pour devenir président de la Fédération ivoirienne de football (FIF, élection en septembre).

La presse ivoirienne rappelle vendredi un de ses posts : “La situation des anciens joueurs est semblable à celle que vivent les personnages du mythe de la caverne de Platon. 


Ces personnages étaient tellement habitués à l’obscurité, à l’obscurantisme qu’ils étaient réfractaires à tout ce qui était entrepris pour les ramener à la lumière, à la liberté; préférant rester dans la situation de servitude”

“Pendant très longtemps, les joueurs ont été taxés d’être des ignares, des gens incapables d’émettre des réflexions. 


Malheureusement, la situation actuelle que nous vivons, semble donner raison aux tenants de cette thèse”, concluait-il.


Sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire, les hommages se multiplient après la disparition d’Emmanuel Aka.


L'ex joueur de l' USC Bassam, Aka Emmanuel, un soutien de taille du candidat Drogba a tiré sa révérence aujourd'hui.

Content created and supplied by: Leverdade (via Opera News )

steve gohouri

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires