Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon : un bagarreur de maquis a été récompensé


Dans un quartier de Yopougon où habite Bérenger, jeune ivoirien de 25 ans, tout le monde le connaît comme un bagarreur, un baroudeur. Quand il se rend dans le maquis de dame Rosine pour prendre une bière, il n'y a pas de jour où il ne cherche pas de noises à un autre client. Dame Rosine, la propriétaire du maquis, l'a plusieurs fois interpellé sur son attitude mais rien n'y fit.


Un soir de fin Mars, Bérenger est dans le maquis, et comme c'est probable de s'y attendre, il déclenche un conflit avec un autre client, qui ne se laisse pas faire. Une bagarre éclate entre les deux belligérants. Rosine, la propriétaire du coin, s'implique. Elle s'interpose pour séparer les deux garçons afin de ramener l'ordre. C'est alors que Bérenger, très surexcité, brise une bouteille de bière dont il se serre pour entailler Rosine à la main afin de la dissuader d'intervention. Le soir quand la dame rentre avec sa blessure à la main, les gens du quartier lui demande d'aller porter plainte contre Bérenger. Trop c'est trop, lui disent-ils, on lui a assez parlé, cette fois il a dépassé les bornes, il mérite une bonne correction.


Rosine a donc porté plainte, et Bérenger le baroudeur s'est retrouvé à la gendarmerie, ensuite sous mandat de dépôt le 2 Avril et en fin de compte au tribunal ce vendredi 9 Avril, où il a été récompensé par une condamnation à 3 mois ferme de prison, et 50.000 francs d'amende.

****


Bérenger a été plusieurs fois conseillé, interpellé sur son mauvais caractère, mais n'a pas voulu entendre raison pour s'assagir. La leçon à retenir est qu'on finit par payer notre entêtement à mal agir. Chez nous en Côte d'Ivoire, en argot on a l'habitude de dire : "c'est conséquence qui donne conseil".😊 Toujours en ivoirisme, on dit aussi : "you chercha, you trouva !"


Louis-César BANCÉ

[email protected]

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires