Sign in
Download Opera News App

 

 

Visite annoncée des Wê chez Gbagbo le 28 Août : polémique à gauche autour d'une rencontre à Mama

  


Par Richard Gallet

La visite des populations wê à l'ancien président Laurent Gbagbo est au centre d'une polémique entre diverses factions proches des anciens alliés Gbagbo et Affi. 


Point de répit pour Laurent Gbagbo depuis sa décision de quitter le navire frontiste pour la création d'un nouveau parti. L'ancien membre fondateur du Front populaire s’est à nouveau attiré de vives critiques après l'annonce d'une réception de la communauté Wê, de l'ouest du pays, en son fief de Mama à Ouragahio. 


Plusieurs responsables de gauche et surtout proches de son ex-camarade de lutte Affi N'guessan ont fait part de leur indignation, Mardi 24 Août, après que les instances proches de l'ex-pensionnaire de la Haye ont annoncé sa rencontre à Mama avec des populations de l'Ouest. 


" Il (ndlr : Gbagbo) s'est déplacé pour aller voir Bemba, Bédié et Ouattara mais quand il s'agit du peuple Wê le président Gbagbo ne peut pas se déplacer pour venir à Duékoué... Il leur demande de venir à Mama pour leur dire Yako", s'indigne Dan Apollos Thé de la coordination Fpi on Angleterre et réputé proche d'Affi sous son post. À en croire le concerné, cette rencontre n'est qu'un prétexte du camp Gbagbo pour soumettre toute une communauté à son bon vouloir. 

De nombreuses critiques ont fusé sur les réseaux sociaux contre la démarche de l'ex-president Laurent Gbagbo dont certains ont souligné la dérive autoritariste qui la caractérise. 


" C'est une méconnaissance totale des principes qui régissent la tradition, tonne un cadre de la région. De retour de Belgique, la logique Wê aurait voulu qu'après repos Gbagbo parte consoler les populations wê meurtries et pleurer avec elles et qu'en retour elles s'organisent pour se rendre à Mama pour dire merci et lui dire traditionnel ''Bohi'' pour sa libération ". Benjamin Douhou président du Mouvement National pour la défense du Droit et de la Dignité du peuple wê ( Monad-wê) s'est montré plus virulent appelant sur sa page Facebook à ne pas se rendre à cette rencontre la qualifiant de mépris affiché et d'une ingratitude de son mentor à l'égard de ce peuple " qui s'est sacrifié pour lui". 


Contre ceux qu'ils accusent d'instrumentaliser la douleur de la communauté wê pour régler les comptes à Gbagbo, des partisans se braquent : " Il est notre frère et notre beau et la tradition aussi aurait voulu qu'on lui rendre visite et le purifier pour ce qu'il a traversé " argue C.A Veh de la coordination Fpi-Guiglo. Ajoutant sur Twitter que les populations wê ont démontré leur indéfectible soutien au candidat malheureux des élections de 2010, faisant référence ainsi à des tweets de la sphère rivale. 


 Pour B. Vanié membre de la structure de base proche de l''ancien président, cette rencontre fait suite à la demande de ce dernier aux cadres de la région qui lui sont proches de se rendre à l'Ouest visiter la communauté. Une demande qui, en raison de problèmes de logistique et de dissensions liées au choix des localités à visiter fut abandonnée pour une visite à Mama jugée plus conciliante".  


On le voit les oppositions sont partagées face à cette visite de la communauté wê à Mama en vue de rencontrer Laurent Gbagbo. Une communauté qui a traditionnellement voté à gauche, pour Laurent Gbagbo et qui constitue un grande partie la base de son électorat. 


Like et laisse un commentaire.

Content created and supplied by: GALLETRICHARD (via Opera News )

affi n'guessan haye laurent gbagbo mama . richard gallet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires