Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici ce qu'il faut pour que le stade de Yakro soit approuvé par la CAF, une longue liste de défauts

La décision de la Confédération africaine de football (CAF) de ne pas homologuer le nouveau stade de Yamoussoukro a été reçue comme une sorte d'humiliation par les Ivoiriens, lundi 20 septembre. L'équipe d'experts qui a visité les installations de l'arène footballistique à quelques 230 kms d'Abidjan au centre de la Côte d'Ivoire n'a pas donné un avis favorable. Pusieurs insuffisances constatées font que, pour l'heure, l'infrastructure n'est pas adaptée aux standards internationaux.

Cela suppose par exemple que les normes de sécurité ne sont pas respectées, aussi bien pour les sportifs, les officiels que pour les supporters. Plusieurs commodités font défaut. C'est ce que révèle en tout cas le compte rendu de l'équipe d'experts de la plus haute instance dirigeante du football sur le continent, à l'issue de sa visite d'inspection le 17 septembre à Yamoussoukro.

Les matches des journées 3 et 4 comptant pour les éliminatoires de la Coupe du mande, Qatar 2022, ne pourront donc pas se jouer en Côte d'Ivoire. Les Ivoiriens ont jusqu'au 22 septembre pour désigner un autre stade où ils pourront accueillir l'équipe du Malawi, prochain adversaire des Éléphants de Côte d'Ivoire, en octobre.

Au nombre des défaillances constatées, la CAF pointe entre autres, l'insuffisance de l'éclairage dans le stade, l'absence de bancs de touche modernes, pas de tableau d'affichage, problème d'eau, insuffisances d'équipements et de matériels médicaux (pour l'infirmerie), tout en notant des travaux en cours dans la zone extérieure du stade avec présence d'engins lourds, etc.

Une liste de recommandations, longue comme le bras, a donc été adressée à la Côte d'Ivoire afin de prendre en compte les exigences de la CAF, en attendant sa prochaine inspection. «Une fois de plus, nous soulignons que la qualité des stades est fondamentale pour le développement et le progrès du football africain, ce pour quoi le respect de la réglementation et de ses exigences sera strictement suivi par la CAF», précise l'instance dirigeante du football africain. Elle encourage toutefois la Côte d'Ivoire a "poursuivre le programme de rénovation et l'acquisition de tous les équipements du stade conformément aux remarques de la CAF".

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

caf malawi yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires