Sign in
Download Opera News App

 

 

André Silver Konan : "Drogba ne sera jamais légitime à diriger une fédération où il aura été imposé"

Le journaliste-écrivain André Silver Konan a pris fermement position contre une imposition de Didier Drogba, à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF).

"Didier Drogba est en train de jouer sa crédibilité, en marge de la visite fort médiatisée de Gianni Infantino, président de la FIFA et de son avatar africain, Patrice Motsepe, président de la CAF. Ce dernier, on se rappelle, a été nommé à la tête de la CAF, après que le premier eut fortement manoeuvré pour qu'il en soit ainsi, au grand dam des élections que voulaient les Jacques Anouma et autres candidats", a-t-il déclaré sur sa page officielle Facebook.

"En laissant entendre à Abidjan, alors qu'il traîne dans ses pas, notre cher Didier Drogba, qu'il préfèrerait un consensus à la FIF, façon CAF (donc un consensus au forceps, en réalité une autocratie, quand bien même je soutiens que le consensus, quand il est loyal et volontaire relève de la démocratie), on comprend très aisément que le patron du foot mondial cherche à contraindre les autres candidats au consensus autour de Drogba", a martelé ASK.

Pour le journaliste et éveilleur de consciences "Cela est mauvais signe. D'abord parce que cela s'apparente à de la marmaille, une abomination qui a d'ailleurs poussé de nombreux Ivoiriens à adhérer à la candidat de DD. Ensuite parce que l'élimination des candidats à la CAF a été très mal perçue dans certains milieux en Afrique".

En définitive, le fondateur de Ivoir'Hebdo, élu meilleur éveilleur de consciences en 2020, par les Internautes ivoiriens conclue que "Infantino doit commencer par être moins arrogant avec ses méthodes insupportables, quand il s'agit de l'Afrique. Cet activisme abject en faveur de copains en Africains, il s'oserait jamais le reproduire en Europe".

André Silver Konan est donc ferme : "Nous avons été favorable à la candidature de Drogba et c'est cette même force que nous employons à dénoncer cette tentative autocratique que l'on cherche à nous imposer. Didier Drogba mérite d'être président de la FIF, mais il ne sera jamais légitime à diriger une fédération où il aura été imposé, surtout par un certain Infantino".

En définitive, conclue-t-il : "Que la démocratie aille jusqu'au bout à la FIF et que le meilleur gagne et nous souhaitons que ce soit Drogba. Mais pas au forceps, ni par des coups tordus. Que les choses soient claires !"

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

caf didier drogba fif fifa silver konan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires