Sign in
Download Opera News App

 

 

Programme de boxe éducative et de loisirs : des enfants et femmes font le show à l’INJS

Pour la première fois, une journée de démonstration a été organisée au profit des enfants, des femmes et des personnes âgées désireux d’apprendre la boxe. C’était féérique.

Une grande première. Afin de contribuer à la vulgarisation de la boxe en Côte d’Ivoire, la Fédération ivoirienne de boxe a lancé, le dimanche 15 novembre 2020, à l’INJS, à Marcory, son programme de boxe éducative et de loisirs. Selon le président de la Fédération ivoirienne de boxe, il s’agit de faire en sorte que la boxe soit accessible à tous. « C’est un projet de développement et de vulgarisation de la boxe. Il s’agit de la boxe éducative et la boxe loisirs qui est différente de la boxe amateur et professionnelle. Nous voulons faire en sorte que notre discipline soit accessible à tous. A partir de l’année prochaine, chaque 15 novembre, nous allons dans toutes les régions du pays, organiser des démonstrations de boxe. L’intérêt est d’amener les gens à faire le sport, le sport pour tous, pour avoir une bonne santé », a souligné Arthur Boua.

Pour le premier responsable de cette discipline, ce projet permet aussi de faire de la détection. « On a besoin d’une relève. On va intégrer les jeunes qui ont du talent et aiment la boxe au championnat national. Jusque-là on n’avait pas de cadets et de juniors pour avoir des champions de demain », a-t-il annoncé.

La directrice des sports de masse et du genre au ministère des Sports, Touré Mariam Anon, a fait savoir que sa direction accompagne la Fédération ivoirienne de boxe, dans ce projet. « Nous accompagnons la Fédération de la boxe pour que cette discipline aie un autre rayonnement dans notre pays, pour permettre à la pépinière d’avoir l’envie de pratiquer la boxe, tout en préservant des vertus. D’ici 3 à 4 ans, nous allons aider la Fédération à avoir des champions. Pour assurer la relève, il faut aller à la base », a-t-elle déclaré.

Pour Mme Touré, dans les 34 directions régionales et 75 directions départementales, des centres d’animation seront créés pour vulgariser la boxe. 

Notons que plusieurs enfants, des femmes et des personnes âgées ont pris part à cette journée de démonstration de boxe.


AKE

Content created and supplied by: Eddy3 (via Opera News )

Fédération ivoirienne de boxe INJS

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires