Sign in
Download Opera News App

 

 

CAF / 100 Jours de Motsepe : "ses projets sont invisibles tout comme lui-même est invisible" (Choilio Diomandé)

Cela fait maintenant cent jours que le sud-africain Patrice Motsepe est à la tête de la confédération africaine de football (CAF). Pour un bilan de début de mandat, Choilio Diomandé reste plutôt sceptique.

En effet, le journaliste sportif Choilio Diomandé, n'a pas été tendre avec le bilan des ''100 jours'' du nouveau président de la CAF. Selon le journaliste qui s'exprimait sur le plateau de ''L'heure des tchatcheurs'' de La3, il n'y a pas encore de visibilité dans la démarche de Patrice Motsepe. << Ses projets restent encore invisibles >>, a-t-il fait savoir.

Hormis le manque de visibilité dans ses projets, Choilio Diomandé note aussi que le président Motsepe, demeure lui-même invisible physiquement au siège de la CAF. Selon le journaliste, l'absence fréquente de Motsepe laisse un siège instable de la maison du football africain, avec les multiples démissions et chasse à la sorcière.

Pour Choilio Diomandé, même si en cent jours, on ne peut pas juger le président Motsepe, il pense néanmoins qu'il existe une dissension au sein de la CAF. Il faudrait que le sud-africain trouve une solution à ces problèmes, car cela a causé la démission de Antony Baffoué et d'autres personnalités suivront peut-être, selon le journaliste sportif.

Pour ces cent premiers jours de Patrice Motsepe, Choilio Diomandé n'a rien vu de nouveau dans la gestion de la CAF. Toutefois, il appelle Motsepe à mettre de l'ordre autour de lui et d'être aussi plus visibles au siège de la CAF. Que pensez-vous de cet avis du journaliste sportif ivoirien ?

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

CAF Choilio Diomandé Patrice Motsepe

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires